Météo : trois départements normands et la Somme en vigilance orange pour vent violent et vagues-submersion

Météo : trois départements normands et la Somme en vigilance orange pour vent violent et vagues-submersion
Tempête à Auderville (Normandie) en janvier 2018.

, publié le mercredi 12 février 2020 à 16h50

Des rafales de vent pouvant souffler jusqu'à 110 km/h dans les terres, 130 km/h sur le littoral, sont attendues jeudi. 

Après la tempête Ciara, c'est au tour de la tempête Inès de toucher une partie du littoral français. Les départements du Calvados (14), de la Manche (50), de la Seine-Maritime (76) et de la Somme (80) ont été placés en vigilance orange pour vent violent et vagues-submersion pour la journée de jeudi 13 février. 


Cette tempête hivernale sera "de courte durée mais avec des vents suffisamment violents pour occasionner des dégâts significatifs", prévient Météo France. Jeudi matin, les départements en alerte connaîtront un "premier passage pluvieux et venteux", avec des rafales de sud-ouest pouvant souffler jusqu'à 80 à 90 km/h.


Un deuxième passage est attendu en fin de matinée, avec des rafales de l'ordre de 90 à 110 km/h dans les terres, avec des pointes pouvant atteindre 110 à 130 km/h sur le littoral et caps exposés du Cotentin. Des rafales de vent soufflant à 90 km/h, avec des pointes pouvant atteindre 100 km/h sont également à prévoir dans les départements limitrophes. Météo France met également en garde contre les chutes d'arbres possibles, favorisées par les précédentes chutes de pluie.


Les vents forts vont générer de fortes vagues qui vont s'amplifier dans la journée de jeudi sur la Manche. "Dans un contexte de grandes marées, la conjonction de niveaux marins particulièrement élevés et de très fortes vagues nécessite une attention toute particulière", indique l'institut de prévisions dans son bulletin de 16h. Ces conditions risquent d'engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral au moment de la pleine mer. 

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.