Météo : les Pyrénées recouvertes par un nuage de sable venu du Sahara

Météo : les Pyrénées recouvertes par un nuage de sable venu du Sahara©Panoramic (photo d'illustration)

, publié le dimanche 21 février 2021 à 16h12

Dans les Pyrénées ce dimanche matin, les habitants ont pu observer la présence du nuage venu tout droit du Sahara. Le ciel s'est jauni tandis qu'une fine couche de sable s'est déposée sur la neige. 

Des poussières de sable en provenance du Sahara survolent l'Europe et la France ce week-end.

Le phénomène a touché les Pyrénées où les habitants ont découvert la neige saupoudrée d'une fine couche de sable.  Les plus chanceux ont pu admirer le spectacle depuis le sommet du pic du midi, dans l'Aube. À 2 800 mètres d'altitude, le ciel s'est changé en une aquarelle orangée au-dessus des montagnes. Des images spectaculaires que ce sont empressés de partager les internautes.


 Dégradation de la qualité de l'air  

Si le volume principal du nuage devait initialement se concentrer sur le nord de la France et l'est de l'Espagne, il pourrait en réalité atteindre la Norvège. Dans l'Hexagone, une procédure d'alerte a été activée dans les Pyrénées-Atlantiques ainsi que des Landes ce dimanche 21 février, comme le précise Sud Ouest. Les vents du sud transportant une concentration importante de particules en suspension, il est recommandé aux habitants de ces deux départements de reporter les activités sportives et physiques intenses, rapporte le quotidien régional.

En effet, le phénomène n'est pas sans conséquence : "Nous avons observé des événements similaires au cours des dernières semaines avec des impacts significatifs sur la qualité de l'air dans les régions touchées", rapporte Mark Parrington, directeur scientifique chez Copernicus. Le service de surveillance prévoit ainsi une dégradation de la qualité de l'air en France, en Espagne, mais aussi peut-être au Royaume-Uni et dans les pays du Benelux et met en garde contre l'impact des poussières sur les voies respirations ainsi que des dépôts sur le sol.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.