Météo : le week-end de la Toussaint s'annonce très agité

Météo : le week-end de la Toussaint s'annonce très agité
(illustration)

publié le mercredi 27 octobre 2021 à 12h27

Un épisode méditerranéen, propice à de fortes précipitations, est notamment annoncé dans le sud-est de l'hexagone.

Le temps s'annonce très perturbé sur l'ensemble de la France métropolitain pour le week-end de la Toussaint, qui devrait être marqué par le passage de plusieurs dépressions de vendredi 29 octobre à lundi 1er novembre.


Les premières pluies devraient survenir dès la soirée de jeudi et la journée du vendredi 29 octobre, en Bretagne ainsi que sur les Cévennes.

Vent fort dans le Nord, fortes pluies dans le Sud

Cette dégradation devrait ensuite gagner l'ensemble de l'hexagone, où la situation est sous surveillance notamment dans le sud-est. Le bureau d'expertise Agate-Météo attire ainsi l'attention sur la possibilité d'un fort coup de vent sur la moitié nord du pays, déjà concernée par le passage de la dépression Aurore la semaine dernière. Cette tempête avait notamment provoqué des vents dépassant les 170km/h à Fécamp.



Selon la même source, un épisode de fortes précipitations est à nouveau attendu sur les Cévennes, jusqu'à la région PACA.

Cet épisode méditerranéen devrait durer de vendredi à dimanche, selon les préviisions d'Agate Météo.

Météo-France indique pour sa part que "les cumuls de pluie seront à surveiller mais à ce stade, les incertitudes sur la localisation et l'intensité du phénomène sont fortes, notamment samedi". "Les rafales du vent de Sud en vallée du Rhône samedi pourraient également être à surveiller", indique l'institut.

A plus grande échelle, la situation météorologique est très instable sur le bassin méditerranéen. La Sicile a ainsi été frappée par des orages diluviens, qui ont fait au moins deux morts dans la ville de Catane. La Chaine Météo met en garde face à la possibilité de formation d'un "médicane", ouragan sub-tropical propre à la Méditerranée, entre Sicile, Grèce et côtes libyennes.



L'île de Malte est également menacée par le phénomène. Mi-septembre, la Grèce avait été touchée par un "cyclone méditerranéen". Baptisé Ianos, cet ouragan ayant "des caractéristiques tropicales" selon des scientifiques, a frappé surtout la Thessalie, la grande plaine du pays et la ville de Karditsa, à 300 kilomètres dans le Nord d'Athènes, dans la nuit de vendredi à samedi. Les intempéries liés à ce phénomène avaient fait deux morts.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.