Météo : le Nord manque cruellement de soleil

Météo : le Nord manque cruellement de soleil

Lille le 11 septembre 2013 (Illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 14 janvier 2018 à 13h32

Avec 1h42 d'ensoleillement enregistré entre le 1er et le 11 janvier, les Hauts-de-France pourraient établir un nouveau record du plus faible nombre d'heures d'ensoleillement jamais enregistré depuis 1948.

"Il est mort le soleil?", s'interroge dimanche 14 janvier La Voix du Nord en Une. "Il n'a été aperçu qu'une heure et quarante-deux minutes depuis le 1er janvier", précise le quotidien du Nord. Les Lillois ont été plus chanceux avec 2h40. "Il ne fallait pas les rater, être sous la douche ou au cinéma", écrit encore le journal en préambule de l'article. 

À titre de comparaison, durant la même période du 1er au 11 janvier, Bordeaux et Strasbourg ont profité de plus de huit heures d'ensoleillement, bien loin des 45 heures de Marseille.

À ce train-là, janvier 2018 pourrait battre le triste record du manque de lumière établi en 1948. Cette année-là, le soleil a pointé le bout de son nez seulement 13h30, contre une moyenne qui s'établit normalement à 62 heures.

Selon Météo France, la région des Hauts-de-France est en déficit d'ensoleillement depuis le 27 novembre. En décembre, la région a cumulé 36 heures d'ensoleillement, 28 heures entre le 1er et le 19 et 8 heures entre le 20 et le 31, bien loin de la moyenne de 48 heures. 

Et ça ne risque pas de s'arranger. "Les prévisions sont sombres, le temps va rester maussade et tristounet", explique Frédéric Decker, météorologue à Météo News dans les colonnes de Nord Éclair. Le quotidien s'inquiète des conséquences de ce manque d'ensoleillement, qui provoque "la fameuse et redoutée 'dépression hivernale'". 

 
140 commentaires - Météo : le Nord manque cruellement de soleil
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]