Météo : la neige de retour, la préfecture recommande aux Franciliens d'éviter la voiture

Météo : la neige de retour, la préfecture recommande aux Franciliens d'éviter la voiture
Le centre de Tours le 7 février 2018.

Orange avec AFP, publié le mardi 13 février 2018 à 09h12

Météo France attend entre 1 et 3 centimètres de neige ce mardi 13 février en Île-de-France et à Paris.

Mardi 13 février, une perturbation traversera une grande moitié ouest du pays dans la journée, selon les prévisions de Météo-France. En début de matinée, elle abordera la Bretagne en donnant des pluies parfois modérées sous des vents de sud assez fort, atteignant des pointes à 70 voire temporairement 90km/h.

En arrivant sur l'air froid, la neige fera son apparition en matinée sur la Basse-Normandie et l'intérieur des Pays de la Loire en déposant par endroit 1 à 4 cm dans les campagnes.

À la mi-journée, il neigera sur les hauteurs normandes et le Limousin. En plaine, la neige se mêlera à la pluie. Il neigera au dessus de 400 à 700 m sur l'ouest des Pyrénées. Le vent de sud atteindra des pointes à 70/80 km/h sur la Normandie, le vent de sud-ouest soufflera à près de 70 km/h sur la côte atlantique. L'après-midi, le temps pluvio-neigeux s'étendra du Nord-Pas-de-Calais aux Pyrénées en passant par la région parisienne. La neige, souvent bien humide, tombera parfois jusqu'en plaine mais elle tiendra difficilement sur les chaussées.



En Île-de-France et à Paris, les prévisionnistes attendent entre 1 cm et 3 cm de neige. Le département des Yvelines devrait être le plus touché par l'épisode neigeux, selon Météo France. Compte tenu des fortes perturbations sur les routes la semaine dernière, la préfecture de police appelle à la vigilance et recommande aux Franciliens d'éviter les déplacements en voiture et de privilégier les transports en commun.



Météo France n'a pas déclenché de vigilance orange (niveau 3 sur une échelle de 4), mais a néanmoins placé l'essentiel du pays en vigilance jaune (niveau 2 sur 4) en raison de la neige et du verglas. L'institut météorologique recommande par ailleurs la prudence sur l'ouest du pays en soirée, avec le refroidissement nocturne, des plaques de regel pourront se former dans l'intérieur.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
132 commentaires - Météo : la neige de retour, la préfecture recommande aux Franciliens d'éviter la voiture
  • Après le pv pour stationnement, je vois venir le pv pour circulation. N'oubliez pas le contrôle technique avant de mettre votre voiture bien rangée dans un garage.

  • Enfin, il neige sur Paris, comme c’est beau la neige ; des peintres, des photographes de renom lui ont consacré des chefs-d’œuvre célèbres, alors, qui pourrait s’en plaindre ? Dommage que nous n’en ayons pas plus souvent.

  • Où diable certains d’entre vous sont-ils allés pêcher que les parisiens se plaignent de la neige ? Ce sont les médias qui en font tout un roman. Personnellement, je me considère un peu comme parisien, mais j’aime beaucoup la neige et je suis un peu jaloux que beaucoup d’autres régions en bénéficient bien plus souvent que l’Île-de-France. Certes je marche prudemment, et si j’avais une voiture, je l’équiperais et j’adapterais ma conduite en conséquence. Alors, de grâce, ne généralisez pas le comportement de certains !

  • avatar
    zephir1212  (privé) -

    Comme j'aurais aimé être d'une région de montagne, j'aurais été un as du volant sur la neige. Mais je suis citadin, et pire, parisien !!

  • avatar
    minnie-moocher  (privé) -

    J'ai bien connu cela en région parisienne à de nombreuses reprises. Ce ne fut pas tant s'en faut, l'apocalypse à chaque fois, hormis 2 ou 3 évènements mémorables parce que la météo et l'heure s'y prêtaient...... Alors forcément, la Préfecture prend les devants, ce qu'on lui aurait reproché si elle ne l'avait pas fait.
    Aujourd'hui je n'y vis plus mais à chaque chute de neige, j'évite de sortir si ce n'est pas nécessaire pour aller ville, sinon les difficultés sont assurées. Pourtant, nous ne sommes 400 000, pas 12 millions.......!!