Météo : la fin de l'hiver s'annonce doux

Météo : la fin de l'hiver s'annonce doux
Le soleil se lève dans l'ouest de la France, en janvier 2019 (illustration)

, publié le samedi 01 février 2020 à 07h00

Les prévisions saisonnières de Météo France annoncent des températures plus élevées que la moyenne pour les trois prochains mois. Les températures pourraient même s'approcher des records saisonniers début février.

Cet hiver est pour l'heure d'une "douceur exceptionnelle", relève Météo France, qui ajoute que les températures sont supérieures à la normale sur pratiquement toute l'Europe de l'Ouest. Cette douceur "va se renforcer" dans les jours qui viennent, prévient Météo France dans ses prévisions saisonnières publiées fin janvier. Ces prévisions saisonnières donnent les grandes tendances climatiques - plus chaud ou plus froid, plus sec ou plus humide que la normale - sur les trois mois à venir, à l'échelle d'une région.


L'institut météorologique indique que "les températures vont atteindre des niveaux exceptionnellement élevés début février". Ainsi, la température pourra dépasser les 15 °C au nord de la Loire et parfois dépasser les 20 °C sur les régions les plus méridionales. "Les valeurs les plus élevées pourraient même s'approcher des records pour un début février", indique Météo France.  


Le trimestre prochain devrait également être plus chaud que la normale sur toute l'Europe, prévient Météo France qui explique que les modèles de prévisions saisonnières proposent "d'une part, un puissant anticyclone des Açores s'étendant fréquemment sur l'Europe occidentale et d'autre part une dépression d'Islande plus creuse que d'habitude, dirigeant les perturbations et les coups de vent associés vers le nord du continent, dans une circulation atmosphérique d'ouest renforcée".

Par conséquence, "la probabilité d'un trimestre plus chaud que la normale est très forte sur l'Europe entière" et les précipitations se feront "plus rares que la normale sur les  régions méditerranéennes", explique l'institut météorologique. 

Par ailleurs, les cinq prochaines années pourraient être les plus chaudes jamais enregistrées dans le monde, selon le service météo britannique, le Met Office. Dans des prévisions qui étudient les tendances climatiques des dix prochaines années, l'institut météorologique estime que pour chaque année de 2020 et 2024, la température devrait être 1,06 à 1,62°C plus élevée que la normale. La Terre pourrait atteindre un réchauffement de +1,5°C d'ici 2024, prévient le Met Office.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.