Météo : l'alerte canicule toujours en vigueur dans 13 départements

Météo : l'alerte canicule toujours en vigueur dans 13 départements
Le thermomètre a souvent frôlé et dépassé les 40°C en Corse, comme ici à Ajaccio le 1er août 2017

Orange avec AFP, publié le jeudi 03 août 2017 à 08h00

La fraîcheur se fait attendre. La journée de jeudi devrait être à nouveau suffocante dans le quart sud-est de l'Hexagone, où Météo France prévoit des températures exceptionnellement hautes jusqu'à vendredi soir, au plus tôt.

L'épisode caniculaire se poursuit et pourrait se prolonger durant le week-end.

L'alerte a donc été maintenue jeudi dans les 13 départements placés en vigilance la veille, à savoir les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, l'Ardèche, les Bouches-du-Rhône, la Corse-du-Sud, la Haute-Corse, la Drôme, le Gard, l'Isère, le Rhône, le Var et le Vaucluse.



Au petit jour, les températures étaient déjà très élevées dans le Sud-Est et sur l'Île de Beauté : 25°C sur la côte d'Azur, la côte Varoise et à Ajaccio, 26°C à Lyon. En Corse, plusieurs stations affichaient des valeurs supérieures à 30 °C, notamment Marignana, Sari d'Orcino et Pila-Canale. L'après-midi, le mercure grimpera encore fortement, atteignant entre 35 et 38°C dans l'intérieur des terres, avec des pointes à 40°C en ville. Avec cette chaleur, plusieurs incendies se sont rapidement propagés en Corse-du-Sud, où les pompiers luttaient toujours contre les flammes jeudi matin.

Pour trouver un peu d'air frais, certains ont trouvé la parade : s'enfoncer sous terre. Avec la canicule, les visiteurs sont très nombreux dans les grottes du Sud de la France, comme l'explique France Info.



Une baisse sensible des températures est attendue dimanche. Comme lors de chaque épisode de forte chaleur, il est recommandé de s'hydrater au maximum, de rester autant que faire se peut au frais et d'éviter les efforts physiques. Le danger est plus grand pour les personnes âgées, atteintes de maladie chronique ou les personnes isolées, mais un coup de chaud peut arriver à n'importe qui. Les symptômes sont : une fièvre supérieure à 40°C, une peau chaude, rouge et sèche, des maux de tête, des nausées, une somnolence, une soif intense, une confusion, des convulsions et une perte de connaissance.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - Météo : l'alerte canicule toujours en vigueur dans 13 départements
  • vive la Bretagne!

  • en Franche Comté aussi il y a quelque chose qui ressemble à de la canicule : à 11h 31° à Besançon ......

  • On ne parle pas beaucoup de ceux qui travaillent dehors, au soleil, et qui ne peuvent pas trouver un coin de fraîcheur ;
    mon filsde 18 ans, maçon, travaille très durement, de 7 heures à 18 H30, le soir il n'en peut vraiment plus.
    Idem pour ceux qui sont sur le goudron, dans certaines usines surchauffées, devant des fours industriels, etc...
    il faut croire que c'est tabou de parler des travailleurs, en cette saison !

    il a de la chance il a un boulot ....

    On y pense fortement et on n'a pas le droit de se plaindre!

    De 07 h 00 à 18 h30 cela fait si je compte bien 11 h 30 donc il est dans l'illégalité!

    Mais autrefois on prenait un crayon et du papier pour calculer ou de tête mais aujourd'hui faire travailler les méninges c'est trop demander.

  • Mieux vaut être à Paris que dans le midi. avec les incendies et la canicule.

    Mieux vaut être à Ouessant ou sur l'Atlantique : là au moins , pas de probléme !!!
    Ici , cannes , une calamité : on vit enfermés avec clim ou ventilos !!! et la nuit 24 ou 25 ° !!!!! au diable le sud est !

  • Dans le sud ouest on a eu exactement les mêmes températures en fin juin, et cela n a pas fait la une des journaux. A croire que les habitants du sud est sont plus fragiles.....

    Vous êtes de mauvaise foi !
    J'habite à Lyon et j'ai su qu'il avait fait très chaud à Bordeaux fin juin, et je sais même qu'il y a des restrictions d'utilisation de l'eau du fait de la sécheresse...
    Et devinez comment je le sais ! Je vous le donne en mille : par les informations nationales !
    Bah oui ! Vous aussi avez fait la une des journeaux !
    Alors, de grâce, ne racontez pas n'importe quoi et gardez-vous de juger les gens !

    des qu il y a la moindre pointe de chaleur l été, de la neige en hiver etc etc BFM et cie en parlent forcement

    on dirait que le sud-ouest ne fait pas partie de la carte : même remarque pour la météo à la télé. on ne parle que du sud-est et la corse !! par qui sont-ils payés les météorologues ?

    actuellement à ARES le thermométre affiche 31 ° !!!!!