Météo : "Ce temps trop frais du mois de mai est derrière nous", avance Météo France

Météo : "Ce temps trop frais du mois de mai est derrière nous", avance Météo France
(illustration)

publié le lundi 31 mai 2021 à 09h33

Les prévisions s'orientent vers un été plus chaud et plus sec que la moyenne, comme depuis plusieurs années, selon le prévisionniste, qui évoque une possible canicule.

Après un mois de mais particulièrement gris, les temps va désormais se réchauffer, a assuré dimanche 30 mai un prévisionniste de Météo France sur franceinfo.

"Ce qui est sûr, c'est que ce temps trop frais, indigne du mois de mai, est derrière nous, a expliqué Olivier Proust. Il y a encore des activités orageuses qui concernent le sud du pays, mais globalement, on a des températures agréables avec un petit vent continental de nord-est, très loin du mauvais temps qu'on a connu il y a quelques jours."


"On ne va pas nécessairement avoir ce beau temps magnifique pendant deux semaines, mais on aura des températures agréables avec un soleil puissant, a-t-il encore indiqué.

On va assister à partir de mardi à un changement de temps, avec des températures chaudes vers le nord, avec 25 °C en plaine. Il sera même possible d'atteindre 30 °C dans le centre de la France ponctuellement."

"Ce beau temps sera toutefois associé à une dégradation orageuse dans le sud-ouest du pays, a toutefois tempéré le prévisionniste. Il ne faut pas non plus exclure la possibilité de précipitations, elles seront d'ailleurs notables sur la Normandie, le Bassin parisien ou le centre de la France d'ici la semaine prochaine, mais rien à voir avec les phénomènes du début du mois."


Olivier Proust est également revenu plus en détail sur le mois mai. "On est restés durablement sous les normales de saison, avec un temps à giboulées, a-t-il expliqué. Il faut rappeler que la météo varie. Le climat de saison est issu d'une variation de toutes les situations possibles. La moyenne de saison, ce n'est pas un temps qu'on peut qualifier de "normal". C'est simplement un indicateur de ce qui est le plus courant à ce stade de l'année."

À quoi faut-il s'attendre pour l'été ? "On arrive dans la saison où les inquiétudes se tournent vers les possibles canicules, a reconnu le prévisionniste. (...) Pour la suite, les prévisions saisonnières optent pour une tendance assez classique, à savoir un temps plus sec et plus chaud que la normale de saison. Cette tendance est récurrente, dans la lignée de ce qu'on constate depuis plusieurs étés, c'est pour cela qu'elle est privilégiée à l'heure actuelle. Mais il faut être honnête, beaucoup de flou demeure."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.