France

Météo : après la chaleur, le gel s'abat sur la France

À partir du 4 avril, une partie de l'Hexagone va subir une forte chute des températures. Le Grand-Est, la Bourgogne-Franche-Comté, l’Auvergne-Rhône-Alpes devraient notamment être touchés. Les viticulteurs se préparent quant à eux à protéger leurs exploitations.

Après le pic de chaleur survenu lors de la dernière semaine du mois de mars, durant laquelle le mercure a dépassé les 30 °C, mercredi 29 mars, dans certaines régions, la France va connaître une forte chute des températures. Un épisode de gel est notamment attendu, rapporte Ouest-France, et ce dès le 4 avril. Selon Météo France, l’est du pays devrait particulièrement être concerné et des températures allant de -2 °C à -3 °C sont attendues dans une bonne partie de l’Hexagone, dont le Grand-Est, la Bourgogne-Franche-Comté et l’Auvergne-Rhône-Alpes. Cette vague de froid devrait durer entre 3 et 4 jours précise Ouest-France.

Les tours anti-gel et l'aspersion pour lutter contre le gel

De leur côté, les viticulteurs d'Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher se préparent à protéger leurs vignes, indique France 3 Régions. Pour cela, leurs terrains sont équipés de tours anti-gel permettant une inversion thermique et provoquant un mouvement d’air chaud en augmentant par conséquent la température de quelques degrés. Mais lorsque le thermomètre indique un froid encore plus important, "l'aspersion est plus efficace", explique Anthony Pantaléon, viticulteur à Saint-Nicolas-de-Bourgueil, à France 3. "C'est comme un petit igloo. À l'intérieur du cocon, on est toujours à zéro ou à -1 °C. Donc le bourgeon ne gèle pas. C'est efficace, mais cela demande beaucoup de précision", souligne-t-il.

publié le 3 avril à 13h45, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux