Météo : alerte à la canicule et aux orages dans 71 départements

Météo : alerte à la canicule et aux orages dans 71 départements
Une femme boit de l'eau à Quimper, le 20 juin 2017

, publié le jeudi 22 juin 2017 à 13h09

L'alerte orange concerne désormais 71 départements. Météo France place à la mi-journée la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle et les Vosges en alerte aux orages.

Le Bas-Rhin et le Haut-Rhin sont tous les deux placés en vigilance orange aux orages et à la canicule.

La douceur ne devrait se faire sentir qu'en début de soirée. La France connaît un épisode de canicule précoce, intense pour la période, très étendu, et relativement durable, prévient Météo-France. La journée de mercredi a été la journée de juin la plus chaude en France depuis 1945. Dans l'après-midi, les températures vont grimper entre 33 et 36 degrés, avec des pointes à 37 ou 38 degrés de l'Occitanie vers le Centre-Val-de-Loire, la Bourgogne, la Champagne, l'Alsace. Sur les régions de l'est du pays, ce jeudi sera la journée la plus chaude de la semaine. Un net rafraîchissement est attendu pour vendredi, sauf sur le quart Sud-Est et près de la Méditerranée où les fortes chaleurs s'intensifieront au contraire. Concernant les orages, "une ligne orageuse active va traverser la Lorraine et l'Alsace en cours d'après-midi et début de soirée. La dégradation orageuse débutera au nord de la Lorraine en milieu d'après-midi avant de se décaler ensuite en direction de l'Alsace en fin d'après-midi et soirée puis de s'évacuer en Allemagne. Ces orages pourront présenter localement et temporairement un caractère violent avec de la grêle et de fortes rafales de vent de l'ordre de 70 à 80 km/h, très localement jusqu'à 90/100 km/h", indique le bulletin de Météo France.



Dans le détail, les territoires placés sous vigilance sont les suivants : Ain (01), Aisne (02), Allier (03), Ardèche (07), Ariège (09), Aube (10), Charente (16), Cher (18), Corrèze (19), Côte-d'Or (21), Creuse (23), Dordogne (24), Doubs (25), Drôme (26), Eure (27), Eure-et-Loir (28), Haute-Garonne (31), Gers (32), Gironde (33), Ille-et-Vilaine (35), Indre (36), Indre-et-Loire (37), Isère (38), Jura (39), Landes (40), Loir-et-Cher (41), Loire (42), Loiret (45), Lot (46), Lot-et-Garonne (47), Maine-et-Loire (49), Marne (51), Haute-Marne (52), Mayenne (53), Nièvre (58), Nord (59), Oise (60), Orne (61), Pas-de-Calais (62), Puy-de-Dôme (63), Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65), Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68), Rhône (69), Haute-Saône (70), Saône-et-Loire (71), Sarthe (72), Savoie (73), Haute-Savoie (74), Paris et petite couronne (75-92-93-94), Seine-Maritime (76), Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Deux-Sèvres (79), Somme (80), Tarn (81), Tarn-et-Garonne (82), Vienne (86), Haute-Vienne (87), Yonne (89), Territoire-de-Belfort (90), Essonne (91) et Val-d'Oise (95).



Mercredi après-midi, l'ensemble de l'Hexagone a souffert de la chaleur. Le température la plus haute , 38 degrés, a été relevée à Auch, Limoges, et Belin-Béliet, en Gironde. Paris, Toulouse et Bordeaux ont enregistré 37 degrés, contre 36 à Nevers et Lyon, 35 à Clermont-Ferrand, Grenoble et Biarritz, 34 à Nancy et Lille, 33 à Rennes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.