Mesures supplémentaires contre le Covid-19 : la fermeture des écoles ne fera pas partie des discussions

Mesures supplémentaires contre le Covid-19 : la fermeture des écoles ne fera pas partie des discussions
Gabriel Attal à Paris, le 3 mars 2021.

publié le mercredi 17 mars 2021 à 15h00

Des "mesures supplémentaires" doivent être prises pour enrayer l'épidémie de covid-19 en Île-de-France et dans les Hauts-de-France.

La fermeture des écoles ne fait pas partie des discussions que vont avoir mercredi 17 mardi les autorités et les élus locaux sur les mesures supplémentaires de lutte contre le Covid-19 en Île-de-France et dans les Hauts-de-France, a indiqué le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

"La volonté du président depuis le début de cette crise, ça a été de préserver au maximum la capacité, pour nos enfants, de se rendre à l'école, a déclaré Gabriel Attal lors d'une conférence de presse à l'issu du Conseil des ministres. C'est un enjeu majeur pour la société française."

"Le choix que nous avons fait de préserver l'école est un choix éminemment important pour l'avenir de nos enfants, pour la société dans son ensemble, a-t-il encore assuré. Et nous avons toujours été très clair, le Premier ministre l'a à nouveau été hier soir, sur le fait que c'est une mesure qui ne peut être envisagé qu'en ultime recours."


Ainsi, la fermeture des écoles "ne fait pas partie de la base de travail qui animera les concertations avec les élus locaux cet après-midi", a conclut le porte-parole.

Gabriel Attal a toutefois confirmé que des "mesures supplémentaires" seraient prises dans les prochaines heures à l'échelle locale en Île-de-France et dans les Hauts-de-France. Les "mesures supplémentaires" concerneront les deux régions, ainsi que les "départements contigus" aux deux territoires, a t-il déclaré, sans apporter de précisions sur d'éventuels confinements. 

Les décisions seront annoncés jeudi 18 mars à 18h, lors d'une conférence de presse menée par le Premier ministre Jean Castex, à laquelle prendra part le ministre de la Santé Olivier Véran. Les mesures auront vocation à s'appliquer "dès ce week-end", a indiqué Gabriel Attal.




 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.