Messe de Pâques sans précautions sanitaires à Paris : un prêtre et un ecclésiastique placés brièvement en garde à vue

Messe de Pâques sans précautions sanitaires à Paris : un prêtre et un ecclésiastique placés brièvement en garde à vue
Une église à Paris.

, publié le jeudi 08 avril 2021 à 19h30

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "mise en danger délibéré de la vie d'autrui", "non port du masque" et "rassemblement de plus de six personnes sans respect des gestes barrières".

Après la tenue, dans une église du centre de Paris, d'une messe de Pâques sans respect des règles sanitaires en vigueur pour lutter contre la pandémie de Covid-19, un prêtre et un ecclésiastique ont été placés jeudi 8 avril en garde à vue pour être interrogés, a indiqué le parquet de Paris, confirmant une information de 20 Minutes. Ils ont été libérés dans le courant de la journée, sans poursuite à ce stade de l'enquête. Ils pourront éventuellement être reconvoqués ultérieurement.



Cette messe en rite traditionnel a eu lieu samedi après-midi dans l'église Saint-Eugène-Sainte-Cécile, selon Le Parisien qui a diffusé une vidéo de l'office qui aurait duré quatre heures. On y voit des prêtres, sans masque et très proches les uns des autres, donner l'hostie directement dans la bouche des fidèles. Dans l'église, les croyants, pour beaucoup visiblement âgés, sont serrés les uns aux autres

Le parquet de Paris a ouvert mardi une enquête pour "mise en danger délibéré de la vie d'autrui", "non port du masque" et "rassemblement de plus de six personnes sans respect des gestes barrières" et confié les investigations à la Direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne (DSPAP).

De son côté, le diocèse de Paris s'est dit "stupéfait devant le non-respect évident des consignes essentielles de distanciation, de port de masque". L'archevêque de Paris a annoncé mercredi l'ouverture d'une procédure canonique visant le curé de la paroisse concernée, une procédure qui peut aboutir à des sanctions. Les mesures sanitaires "avaient pourtant fait l'objet de consignes claires, régulièrement rappelées, par le diocèse de Paris, à l'ensemble des paroisses", soulignait par ailleurs l'archevêque. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.