Menaces, "harcèlement" : Didier Raoult se dit "solidaire" du directeur de l'AP-HM

Menaces, "harcèlement" : Didier Raoult se dit "solidaire" du directeur de l'AP-HM
Didier Raoult, en août 2020, à Marseille

publié le lundi 13 septembre 2021 à 11h10

François Crémieux, nouveau directeur des hôpitaux publics de Marseille, a été la cible de messages menaçants après avoir affiché sa volonté d'accélérer le départ du professeur Raoult de la tête de l'institut qu'il dirige depuis dix ans.

"Je n'approuve aucune menace et aucun harcèlement". Après des semaines d'opposition par déclarations interposées, le professeur Didier Raoult a apporté son soutien au patron de l'AP-HM, François Crémieux, qui subit des menaces après s'être prononcé pour le départ de l'épidémiologiste de l'IHU Méditerranée Infection.


Cet institut, placé sous le feu des projecteurs pendant la crise sanitaire du coronavirus, est dirigé depuis 2011 par Didier Raoult, lequel serait poussé vers la sortie par le nouveau directeur des hôpitaux marseillais.

"Je suis solidaire du Directeur Général de l'AP-HM, qui a eu raison de porter plainte", affirme Didier Raoult dans un tweet, lundi 13 septembre. "Tant mieux, il était temps", a commenté à ce sujet Martin Hirsch, directeur des hôpitaux publics de Paris, sur franceinfo.

Fin août, Didier Raoult avait relayé fin août une tribune sur le blog "France Soir", désignant nommément certains membres de la communauté scientifique comme responsables de la crise du Covid-19. Le billet, comportant une allusion à "La Veuve" (surnom de la Guillotine), avait suscité l'indignation d'un collectif de scientifiques, qui avait exprimé leur inquiétude dans une tribune intitulée "Stop aux menaces de France Soir et au harcèlement des porteurs de la parole scientifique", publiée sur l'Express.

Ex-adjoint de Martin Hirsch, le directeur général des hôpitaux publics parisiens (AP-HP), François Crémieux a pris les fonctions de directeur général de l'AP-HM en juillet et a confié vouloir lancer le processus de recrutement d'un successeur au professeur Raoult. L'AP-HM n'a qu'une voix au conseil d'administration de l'IHU, qui compte 18 membres.



Jeudi 9 septembre, une centaine de manifestants opposés au pass sanitaire s'étaient rassemblés devant l'IHU à Marseille à l'appel de Florian Philippot, ex-numéro 2 du Front national et chef de file des "Patriotes", afin d'exprimer leur soutien au professeur Raoult. Le nouveau directeur des hôpitaux publics de Marseille (AP-HM), dont fait partie l'IHU, a fait part de sa volonté de lancer le processus de recrutement de son successeur.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.