Menacé de plainte, Éric Zemmour dénonce "le règne de l'émotion et de la victimisation"

Menacé de plainte, Éric Zemmour dénonce "le règne de l'émotion et de la victimisation"©Capture BFM TV

, publié le lundi 17 septembre 2018 à 21h15

Dans l'émission "Les Terriens du dimanche", une séquence a été coupée au montage. On y voyait une altercation entre Éric Zemmour et l'animatrice Hapsatou Sy. Suite à la volonté de celle-ci de porter plainte, l'essayiste a réagi sur BFM TV ce lundi soir.

Face à Ruth Elkrief, Éric Zemmour a d'abord minimisé l'affaire : "Ce n'est pas moi qui ai provoqué cette polémique, je n'ai pas mis le sujet sur la table, c'est Thierry Ardisson, et ce n'est pas moi qui ai parlé du prénom", dit-il d'abord. Avant de justifier son point de vue sur la question.



"Qu'on le veuille ou non (le prénom) est le premier élément identitaire, et celui qui vient de l'étranger, comme je l'ai été, et qui prend un prénom français, ça veut dire de la part de ses parents, 'je veux rentrer dans cette communauté, je vous aime'... " Il a enfin dénoncé le règne de "l'émotion et de la victimisation".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.