Menacé d'expulsion, un Gambien arrache et mange les pages de son passeport

Menacé d'expulsion, un Gambien arrache et mange les pages de son passeport
Un avion à l'aéroport de Vatry, près de Paris, le 1er août 2016.

publié le mercredi 17 août 2016 à 17h35

Après avoir fui la Gambie, Bubacarr, 34 ans, a réussi à rejoindre la France il y a moins de deux mois. Arrivé en situation irrégulière, il a fini par être interpellé le week-end dernier dans la région de Toulouse.

Comme le veut la législation, il s'est vu signifier une procédure de reconduite à la frontière. Il aurait donc logiquement dû prendre l'avion le lundi 15 août pour retourner dans son pays mais le jeune homme a montré qu'il était prêt à tout pour ne pas rentrer en Gambie. Sur le point d'embarquer dans l'avion, il a saisi son passeport pour en arracher les pages qui contenaient son état civil et a tout avalé devant l'agent de la police aux frontières qui l'accompagnait, relate La Dépêche du Midi.

"UNE DEMANDE D'ASILE"

Les forces de l'ordre, dans l'incapacité de récupérer les pages, ont raccompagné Bubacarr à l'aéroport. Mais l'histoire ne s'arrête pas là. De plus en plus excité, selon le quotidien, le jeune homme s'est mis à insulter et cracher sur les policiers présents. Le commandant de bord a donc refusé de l'embarquer, arguant de la sécurité des autres passagers.

Le Gambien a finalement été jugé, mardi 16 août, en comparution immédiate à Toulouse. "Il avait lancé dès son arrivée en France une procédure de demande d'asile politique toujours en attente d'une décision", a plaidé son avocate. Mais sa demande n'avait pas abouti, faute de preuves de son engagement politique en Gambie, explique le journal. Boubacarr a écopé d'une peine de deux mois ferme. De quoi prolonger son séjour en France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.