Méditerranée : un véliplanchiste survit à une nuit sur sa planche

Méditerranée : un véliplanchiste survit à une nuit sur sa planche©Panoramic

publié le dimanche 04 avril 2021 à 19h18

Un Toulousain de 41 ans a été retrouvé par les secours à près de 20 km de la côte entre Port-Leucate et Port-la-Nouvelle, dimanche 4 avril. Il avait été porté disparu la veille, en début d'après-midi.

Plus de peur que de mal. Un véliplanchiste a été retrouvé "épuisé, mais en bonne santé" par une vedette de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de Gruissan (Aude), dimanche 4 avril vers 9h15, rapporte La Dépêche. Âgé de 41 ans, le Toulousain avait passé toute la nuit sur sa planche. Pris en charge par les pompiers une fois ramené à terre, il a été conduit à l'hôpital afin d'y passer des examens de contrôle, mais son état de santé n'inspirait pas d'inquiétude.



Le véliplanchiste avait été porté disparu la veille, en début d'après-midi, par trois amis avec lesquels il avait entrepris de rallier Port-la-Nouvelle au départ de Gruissan. Un sauveteur rappelle au quotidien qu'"il y avait beaucoup de vent de terre samedi et beaucoup d'amateurs de planche à voile sur l'eau. Seulement quand le vent souffle à 40 km/h, ce n'est pas toujours facile".

À califourchon sur sa planche

Malgré le déploiement d'un important dispositif de secours (des vedettes, un hélicoptère, etc.), les recherches n'ont pas abouti avant dimanche matin. Le quadragénaire a été retrouvé à quelque 10 milles, soit près de 20 km, de la côte entre Port-Leucate et Port-la-Nouvelle. Il avait passé la nuit à califourchon sur sa planche.

"Il a eu les bons réflexes en restant sur sa planche. Samedi après-midi, il a sans doute aperçu l'hélicoptère ou l'avion, mais c'est compliqué de repérer un véliplanchiste", explique un sauveteur au quotidien. Quant à la température de l'eau, elle avoisinait les 13 degrés. De quoi rendre le temps encore plus long.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.