Mathilde Seigner condamnée à trois mois de prison avec sursis

Mathilde Seigner condamnée à trois mois de prison avec sursis©Panoramic

Texte 6Medias, Vidéo Non Stop People, publié le jeudi 08 février 2018 à 20h45

Arrêtée le 28 décembre dernier en état d'ébriété au volant de sa voiture, Mathilde Seigner vient d'être condamnée à trois mois de prison avec sursis, révèle Closer.

Convoquée au tribunal de grande instance de Paris mardi 6 février, Mathilde Seigner a été condamnée à trois mois de prison avec sursis et à six mois de suspension de permis, selon les informations exclusives de Closer. L'actrice avait été arrêtée dans la nuit du 27 au 28 décembre au volant de sa voiture, après une "soirée alcoolisée" au restaurant.

La comédienne avait alors embouti avec son véhicule les barrières du lycée Henri IV à Paris. Son taux d'alcoolémie était de 2,2 grammes par litre de sang. Placée en garde à vue, Mathilde Seigner avait reconnu avoir consommé plusieurs verres de vin.



Quelques jours après son arrestation, l'actrice de 50 ans avait avoué dans les colonnes de Télé Star s'être fait très peur cette nuit-là. "Je me suis fait peur, mais surtout il y a une chose que je voudrais dire à tous les Français : ne prenez surtout pas votre voiture dans ces cas-là. On met sa vie en danger et surtout la vie des autres. Là, je n'ai tué personne, je ne me suis pas défigurée, mais je ne le ferai plus", avait-elle confié au magazine.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
249 commentaires - Mathilde Seigner condamnée à trois mois de prison avec sursis
  • Allons Mathide, ça c'est pas bien; même pas pu trouver un copain pour te ramener à la maison, quels goujats ces hommes quand même.

  • Pourquoi pas elle,comme tout un chacun ??? EGALITE POUR TOUT LE MONDE !

  • Elle reconnaît, c'est bien de sa part.

  • Que de commentaires loufoques et vindicatifs. Elle a été jugée et condamnée,, a été discrète sans commentaires déplacés. Foutez lui la paix.
    Elle n'est pas seule responsable. Elle ne s'est pas bourrée seule. En soirée quand quelqu"un est bourré et dont on sait qu'il va repartir avec sa voiture, on lui prend les clés et on le couche.

  • Faites comme je dis,pas comme je fais.