Martin Hirsch sur le Covid-19 : "il faut arrêter de penser que le comportement du virus a changé"

Martin Hirsch sur le Covid-19 : "il faut arrêter de penser que le comportement du virus a changé"
Martin Hirsch s'alarme sur le nombre d'hospitalisations qui augmente à nouveau en région parisienne

, publié le mardi 25 août 2020 à 11h12

Martin Hirsch, directeur général de l'AP-HP (Assistance publique - Hôpitaux de Paris), estime que le coronavirus est toujours aussi dangereux.

Il faut "arrêter de penser que le comportement du virus a changé" et qu'il est "devenu doux", a insisté ce mardi 25 août sur France Inter Martin Hirsch, le directeur général de l'AP-HP. Ce dernier souligne qu'en Île-de-France "le nombre de malades hospitalisés augmente".


Le virus n'a pas changé, prévient Martin Hirsch

Sans pour autant être alarmiste, le médecin remet les choses au clair.

Contrairement à ce qu'avait annoncé une étude récente, le virus n'est pas moins létal ou plus contagieux qu'avant. "La première chose qu'on peut faire de mieux, c'est arrêter de penser que le comportement du virus a changé", a-t-il souligné.

"La musique 'tout d'un coup il est devenu doux' (...), c'est faux. En Île-de-France, le nombre de malades hospitalisés augmente, il double tous les 26 jours", a-t-il expliqué, rappelant toutefois qu'au plus fort de la crise sanitaire, "début mars", le nombre de malades hospitalisés "doublait tous les trois jours".

"La moyenne d'âge dans les hôpitaux n'a pas diminué, a ajouté Martin Hirsch, auteur de "L'énigme du nénuphar: face au virus" (Stock), un livre à paraître mercredi dans lequel il raconte comment il a vécu la crise sanitaire en tant que directeur des hôpitaux parisiens. 

"Ce qui est plus important, c'est notre comportement, le comportement des soignants, des médecins, le comportement de la population", a-t-il conseillé. Ne pas oublier les gestes barrières, mettre le masque... Des précautions que chacun devraient prendre surtout à l'heure où des chercheurs de Hong Kong ont découvert un premier cas de réinfection par le virus.

Très critique envers Didier Raoult

Interrogé sur "le succès" du professeur Didier Raoult, Martin Hirsch a reconnu au directeur de l'Institut Méditerranée-Infection de Marseille "un talent absolument remarquable". Il "utilise de vieilles ficelles complotistes, (...) c'est très astucieux, c'est très bien fait".

"La première chose c'est de dire 'Tous vendus, sauf moi', donc décrédibilisation du système, et la deuxième chose c'est de dire 'Je suis le seul à penser comme vous', c'est la pensée par identification. Si jamais on me critique, c'est que j'ai raison", a-t-il détaillé.

En France, le Covid-19 a fait 30.528 morts depuis le 1er mars.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.