Martigues : les plages fermées à cause d'une fuite chimique

Martigues : les plages fermées à cause d'une fuite chimique
L'usine Lavéra a laissé échapper du chlorure ferrique, un produit hautement toxique

, publié le vendredi 24 juillet 2020 à 11h05

Jeudi matin, une boue marron s'est déversée dans la mer près de Martigues dans les Bouches-du-Rhône. Il s'agit d'une fuite de chlorure ferrique, un produit hautement corrosif qui a entraîné la fermeture des plages.

Depuis jeudi 23 juillet pour une durée de 48 heures, les plages autour de la ville de Martigues dans les Bouches-du-Rhône, sont fermées pour cause de pollution.

Une fuite venant de l'usine pétrochimique Lavéra en est la cause. Une boue marron s'est déversée dans la mer jeudi matin. Le produit qui a fuité est du chlorure ferrique. Il est hautement corrosif.


Un produit utilisé dans le traitement des eaux usées

Un plan d'urgence a de suite été déclenché après la détection de la fuite précise France 3. La fuite de chlorure s'est dans un premier temps infiltrée dans le réseau des eaux pluviales qui conduit à la mer. Une quarantaine de marins-pompiers et dix pompiers du Sdis 13 ont rapidement été mobilisés d'après La Provence. Ils ont procédé à des prélèvements chimiques afin d'analyser la qualité de l'eau et relever son taux de corrosivité et d'acidité.

En effet, le chlorure de fer, utilisé dans le traitement des eaux usées devient toxique et corrosif au contact de l'eau.

La mairie a indiqué jeudi avoir procédé à la fermeture des plages des Laurons et de Bonnieu en attendant la dispersion complète de la nappe polluée. Le préfet a pour sa part émis un arrêté interdisant la navigation de plaisance, la pêche maritime, la plongée sous-marine et la baignade.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.