France

Marseille : une jeune fille de 10 ans sérieusement blessée après avoir été chargée par des sangliers

© Michal Renčo/Pixabay - Une jeune fille de 10 ans chargée par des sangliers.

Il y a quelques jours, une fillette de dix ans a été attaquée par des sangliers alors qu'elle sortait de son court de tennis, raconte La Provence. Chargée à deux reprises, elle a été blessée aux jambes.

S'approcher trop près des sangliers peut s'avérer être un grand danger. Dernièrement, c'est une fillette âgée de dix ans qui l'a appris à ses dépens, raconte La Provence, alors qu'elle sortait d'un cours de tennis avec son père à Marseille (Bouches-du-Rhône). Pourtant, à l'origine, rien ne laissait présager un quelconque incident dans ce quartier de Luminy. Avec son père, comme elle a l'habitude de le faire, ils vont observer les sangliers auprès de la faculté au pied des collines de Luminy. Les mammifères s'y baladent en liberté et ont même pris leurs quartiers sans que la présence humaine ne les effraie.

Mais mercredi 20 septembre, le père et la fille s'approchent afin de les observer d'un peu plus près, disent-ils. Sur un parking, une dame leur donne même à manger, et la situation semble normale, il y avait juste "beaucoup de petits parmi les sangliers", selon la collégienne. Elle ouvre alors la portière de sa voiture, mais observe des petits marcassins agités. Sauf que dans le même temps, elle commence à se faire charger par un mâle : "Ça s’est passé en une fraction de seconde, je n’ai même pas eu le temps de m’en rendre compte, j’étais sous le choc", raconte la collégienne de dix ans.

Les sangliers restent dangereux

Elle réussit finalement à fermer la porte de la voiture, mais s'aperçoit qu'elle saigne. Elle a en effet une belle plaie au niveau de la jambe à tel point que son père décide de l'emmener aux urgences, croyant même qu'elle a été mordue. À l'hôpital, les secours ne remarquant aucune morsure, mais deux plaies sur le tibia et sous le genou dont une entaille de quatre centimètres, impossible à suturer. "On nous a dit qu'il y aurait un risque d'infection", explique même à La Provence sa mère.

La jeune fille a dû louper les deux derniers jours de la semaine au collège, mais elle reste surtout marquée par cet événement : "Plus jamais je n'irai voir les sangliers d'aussi près", raconte-t-elle encore choquée. La famille veut que l'affaire soit médiatisée pour avertir les Marseillais du risque. Depuis de nombreux mois, le Parc national des Calanques sensibilise déjà sur le sujet. Un sanglier reste un animal dangereux, encore plus quand la laie est avec ses petits. Le fait de laisser de la nourriture sur "les poubelles ou les pièces d'eau" favorise leur installation. D'autant que le sanglier s'adapte très rapidement aux milieux anthropiques.

publié le 28 septembre à 18h58, Xavier Martinage, avec 6Medias

Liens commerciaux