Marseille : une femme atteinte de la maladie de Charcot aurait été tuée par son mari à l'hôpital

Marseille : une femme atteinte de la maladie de Charcot aurait été tuée par son mari à l'hôpital©Panoramic

publié le mercredi 20 octobre 2021 à 11h50

A l'hôpital Nord de Marseille, une femme atteinte de la maladie de Charcot a été retrouvée morte dans sa chambre dans la nuit du 19 au 20 octobre. Son mari l'aurait tuée avec une arme à feu.

L'hôpital Nord de Marseille aurait été le théâtre d'un drame familial cette nuit.

Une femme de 69 ans a été retrouvée morte dans sa chambre de l'établissement du 15e arrondissement de Marseille. Son mari l'aurait tuée d'une balle dans la tête. Âgé de 71 ans, il se serait suicidé ensuite, précise encore Europe 1 mercredi 20 octobre.



La sexagénaire était atteinte de la maladie de Charcot, également appelée Sclérose latérale amyotrophique (SLA). Cette pathologie affecte les systèmes moteurs, causant une perte de motricité. Elle est la conséquence d'une dégénérescence des neurones qui commandent les muscles volontaires, précise le site de la fédération pour la recherche sur le cerveau (FRC).

L'époux de la victime aurait laissé une lettre, selon nos confrères, expliquant que le couple avait décidé de mourir ensemble de cette manière. L'homme était inconnu des services de police et tireur sportif. Il n'y a eu aucun précédent de violence entre la femme et son mari dans le passé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.