Marseille : une amende de 4.285 euros infligée à Emmaüs pour affichage illégal

Marseille : une amende de 4.285 euros infligée à Emmaüs pour affichage illégal
La mairie de Marseille se défend de toute provocation envers l'association Emmaüs.

, publié le vendredi 06 décembre 2019 à 12h16

Le responsable de l'antenne Emmaüs de Marseille estime qu'il s'agit d'une "provocation" de la part de la ville de Marseille. 

4.285 euros. C'est le montant de l'amende infligée à Emmaüs par la ville de Marseille (Bouches-du-Rhône).

En cause : l'affichage jugé illégal par la commune de 279 affiches à l'occasion des états généraux de Marseille qui avait réuni une soixantaine d'associations au mois de juin. 

"Ce type d'affichage aussi incivique qu'irrégulier constitue une infraction à la réglementation sur la publicité", a estimé l'adjointe aux emplacements publics Marie-Louise Lota, citée par France Bleu Bouches-du-Rhône. 



Emmaüs dénonce de son côté une "provocation". "Nous sommes en désaccord depuis longtemps sur la gestion des logements, de l'eau et surtout sur la gestion des pauvres", affirme Kamel Fassatoui, le responsable du centre qui a reçu l'amende.  

15 euros par affiche 


"Tout affichage sauvage est interdit et verbalisable. J'ai taxé tout le monde, même les miens pendant les campagnes électorales. C'est comme ça", poursuit Marie-Louise Lota. À Marseille, chaque affiche placardée illégalement est verbalisée à hauteur de 15 euros, depuis une décision du conseil municipal de 2012, rapporte France Bleu.  


Emmaüs est tout cas bien décidé à ne pas payer ces 4.285 euros. "Avec ces 4285 euros, on peut faire tellement de choses", justifie Kamel Fassatoui. Sur Twitter, Emmaüs remercie la mairie de Marseille pour "le cadeau de Noël". 


Sur ce même réseau social, l'association souligne que le nom Emmaüs n'apparaît même pas sur l'affiche. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.