Marseille : un gendarme se suicide devant ses collègues

Marseille : un gendarme se suicide devant ses collègues

Un gendarme à Paris le 1er mai 2012

Orange avec AFP, publié le samedi 27 janvier 2018 à 09h44

Un gendarme de 44 ans s'est donné la mort lundi 22 janvier au cours d'une séance d'entraînement au tir, dans une caserne de Marseille.

Il a retourné l'arme contre lui, sous les yeux de ses collègues. Un gendarme âgé de 44 ans s'est suicidé en début de semaine. L'information, révélée par le quotidien La Provence, a été confirmée par le procureur de la République de Marseille. L'homme était affecté à l'état-major de la région de gendarmerie.

Le militaire participait à une séance d'entraînement, a précisé Xavier Tarabeux, qui indique qu'une lettre a été retrouvée. Le document "ne laisse aucun doute sur les motivations personnelles de son geste", assure le procureur.

La direction de la gendarmerie de Provence-Alpes-Côte d'Azur n'a pas souhaité commenter l'information. Elle rappelle qu'une enquête judiciaire est en cours pour déterminer les circonstances du suicide.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
183 commentaires - Marseille : un gendarme se suicide devant ses collègues
  • (là.. on ne sait pas tout sur cet acte) mais... il y a un gros malaise dans la Police et la Gendarmerie, nos Forces de l'Ordre sont mal aimées (en France).

  • ça ne m'étonne pas , la hiérarchie pour pas mal d'entre eux ont des comportements qui datent des années 1914 ! ils se comportent comme l'a fait le colonel Nivelle lors de la bataille contre les allemands ; dedans il y a une nouvelle génération qui arrive espérons qu'elle ne sera pas contaminée par des gens qui ne pensent qu'aux étoiles et la gendarmerie reste une vieille arme disciplinairement ,je pense que ça doit être la seule arme qui mette autant de punitions à ses hommes

    Dans un suicide, il y a très souvent des causes multiples, en n'oubliant pas la vie privée. Il y a souvent aussi des signes avant coureurs, des appels au secours. Dans ces moments douloureux, il faut beaucoup de prudence dans les commentaires.

  • Si ce gendarme s'est suicidé sur son lieu de travail et devant ses collègues son geste est à mon avis forcément en rapport avec la profession.
    Le malaise profond des services de police n'est plus un secret et l'état ne fait rien pour y remédier alors que le bien être des délinquants, assassins sont aux centre de leurs préoccupations
    Sincères condoléances à sa famille et ses proches

    Excellente analyse ! Je ne comprends pas, d'ailleurs, pourquoi les gouvernements successifs n'ont toujours pas pris de position et n'ont pas agis plus efficacement pour résoudre ce genre de problèmes.

    pas seulement dans la gendarmerie, les suicides sont la cause de 27 décès par jour en France soit annuellement 3 plus que les accidents de la route

  • Presque toutes les semaines dans notre "douce France" il y a un suicide chez nos forces de l'ordre. Ces tragédies sont intolérables et une chose est flagrante: Les responsables de cette catastrophique situation se soucient plus des tentatives de suicide chez nos détenus ( Abdeslam, mère de Fiona etc...) que chez nos forces de l'ordre chargées de nous défendre !! Très triste. Condoléances à ses proches et à ses collègues !!

  • ha toujours les meilleurs qui partent les premiers apparemment ce n était pas le meilleur

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]