Marseille : toilettes insalubres, terrain de sport vétuste... Le calendrier choc des parents d'élèves

Marseille : toilettes insalubres, terrain de sport vétuste... Le calendrier choc des parents d'élèves

Le sol d'une classe de l'école Jean-Perrin de Marseille le 8 février 2016.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 05 janvier 2018 à 17h13

Les familles des enfants fréquentant l'école primaire de la Batarelle, dans les quartiers Nord de la cité phocéenne (13e arrondissement), ont adressé un calendrier des horreurs aux élus de la ville, afin d'alerter sur la dégradation des lieux.

Portail impossible à ouvrir, WC condamné, canalisation éventrée... À chaque mois sa photo choc. Voici le calendrier envoyé aux élus marseillais par les parents d'élèves d'une école des quartiers Nord. Objectif : dénoncer le délabrement des établissements scolaires de la ville. 

"Les courriers ça ne sert à rien, on ne nous répond pas, alors nous avons pensé à une façon plus originale pour alerter les élus", explique la présidente du Mouvement des parents d'élèves (MPE) des Bouches-du-Rhône, Séverine Gil. "Derrière le plan Marshall annoncé par la mairie pour 31 écoles de type Pailleron (établissements à structure métallique, NDLR) , il y a 410 autres écoles, et pas franchement d'amélioration", insiste-t-elle : "Les travaux qui n'avancent pas, une canalisation à réparer, un chauffage à changer"... 

"Ne pas nous oublier"

Dans ce calendrier, sont exposées 12 photos, une par mois, toutes prises au sein de l'école primaire de la Batarelle, dans le 13e arrondissement. Peinture écaillée, plafond suintant d'humidité, portes manquantes... Tous les problèmes frappant cette école sont illustrés, avec en figures de proue ce portail impossible à ouvrir et donc inutilisable, ou ce tuyau d'évacuation des eaux toujours crevé après deux passages d'une entreprise.

Tiré à une vingtaine d'exemplaires et envoyé aux principaux élus de la ville de Marseille, ainsi qu'à l'inspecteur d'académie, ce calendrier a pour but de "leur demander de ne pas nous oublier", explique la présidente de MPE 13.

Gaudin promet "un véritable plan Marshall"

Les parents d'élèves craignent que le grand plan de rénovation annoncé mi-octobre par la mairie de Marseille, pour un montant de 1 milliard d'euros, le fameux "plan Marshall", ne laisse dans l'abandon les écoles qui souffrent d'abord d'un manque d'entretien courant. "Ce véritable plan Marshall, sans équivalent dans l'histoire de la ville de Marseille ou dans aucune autre ville", selon les termes du maire Les Républicains (LR) Jean-Claude Gaudin, prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles. Il prévoit aussi de construire 6 établissements supplémentaires en six ans. Le tout via un financement public-privé.

Les polémiques sur l'état des écoles sont récurrentes dans la deuxième ville de France. En 2016, la mairie, qui accueille 77.000 enfants dans plus de 440 écoles, a été sommée par l'État d'entreprendre des travaux en urgence, face aux témoignages accablants de parents d'élèves et d'enseignants. Un plan d'urgence, de 41 millions d'euros, avait alors été mis en œuvre.

 
146 commentaires - Marseille : toilettes insalubres, terrain de sport vétuste... Le calendrier choc des parents d'élèves
  • D'accord mais par qui sont commises ces dégradations ??

  • J'ai eu l'occasion de traverser les fameux " quartiers nord " de Marseille : faut le voir pour le croire ! Les gens qui fréquentent ces lieux , même s'ils ont peu de moyens financiers , se conduisent comme des porcs . Alors
    je crois que l'on peut leur refaire des écoles neuves , ils en feront des taudis en peu de temps ...

  • De l'argent public,encore et toujours, apprendre aux enfants à respecter les lieux.
    Après leurs profs pourront essayer de leur apprendre le Français.

  • "Du pipi par terre", "pas de papier". Pourquoi de nombreux élèves boudent les toilettes de leur établissement".
    Si le principe de base qui est de laisser cet endroit aussi propre en sortant que l'on souhaiterait le trouver en entrant était respecté il n'y aurait pas "Du pipi par terre", Pour ce qui est du papier, il n'est pas interdit de mettre le nécessaire dans le cartable. Non, la cause de la plupart de nos maux est le manque généralisé d'éducation dès le plus jeune âge; encore faudrait-il que nous ayons des enseignants eux-mêmes parfaitement éduqués et montrant l'exemple. Le mal ne date pas d'aujourd'hui; plusieurs générations en ont été victimes d'où la difficulté de revenir en arrière.

  • ......écoles souvent saccagées.....gymnases brûlés.....stades (vestiaires) cassés.....collèges massacrés.....lycées fracassés....et vous voulez revendiquer,parents d'élèves ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]