Marseille : quand la violence devient banale

Marseille : quand la violence devient banale©FRANCEINFO

franceinfo, publié le mardi 22 mai 2018 à 21h05

"Ce genre de scène, ce n'est pas rare. Je ne vais pas dire que c'est le quotidien, mais ça l'est pratiquement", lâche Haouaria Hadj-Chikh, du collectif "Trop jeune pour mourir", à Franceinfo. "Est-ce que vous avez bien vu la vidéo ? Est-ce que vous avez vu la réaction des habitants, qui passaient à côté ? Ҫa se passe, c'est là. Et ça va se reproduire. De toute façon, ils ne sont pas venus nous chercher, ils ont des cibles, alors ils feront le tri eux-mêmes. C'est une fatalité", ajoute-t-elle. Toutefois, selon elle, "c'est presque une chance pour les habitants que cette vidéo ait été faite, parce qu'au moins, aujourd'hui, on peut voir ce qui se passe dans nos cités".

"La violence s'exprime maintenant avec beaucoup de sérénité"

Bruno Bartocetti, policier syndiqué de

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.