Marseille : le préfet de police demande l'aide de la police municipale pour contrôler les bars et restaurants

Marseille : le préfet de police demande l'aide de la police municipale pour contrôler les bars et restaurants
Une terrasse à Marseille, le 5 octobre 2020.

, publié le mardi 13 octobre 2020 à 14h46

"Il y a beaucoup de bars et de restaurants qui ne respectent pas" les restrictions sanitaires, selon le préfet.

Le préfet de police des Bouches-du-Rhône, Emmanuel Barbe, a demandé à la mairie de Marseille d'impliquer la police municipale dans les contrôles des bars et restaurants, soumis à des mesures sanitaires, rapporte franceinfo lundi 12 octobre.

"Ce que je constate, c'est qu'à l'évidence, il y a peu de contrôles de la police municipale qui donneraient lieu à des verbalisations, a indiqué Emmanuel Barbe. Je pense qu'on aurait vraiment besoin -et je l'ai fait savoir à madame Rubirola-, que la police municipale puisse nous aider." La police nationale, effectue des contrôles de son côté, selon franceinfo, et cinq établissements de la cité phocéenne ont été mis en demeure pour non respect des mesures sanitaires, au cours du week-end des 10 et 11 octobre.


"Il y a beaucoup de bars et de restaurants qui ne respectent pas l'une ou plusieurs des conditions requises, a expliqué le préfet de police. Si on pouvait en contrôler plus ce serait vraiment bien." La mairie a indiqué qu'elle suivrait les recommandations du préfet.

Le 25 septembre, la 2e adjointe à la mairie de Marseille, Samia Ghali, avait déclaré sur BFMTV que la police municipales "ne verbalisera pas les restaurants et les bars ouverts". "Je préférerais que demain, la police nationale soit là où elle doit être, là où on a des problèmes avec des rodéos sauvages (...), les problèmes de cambriolage, les problèmes de stupéfiants, plutôt que d'aller verbaliser des commerçants qui essaient de gagner leur vie et faire marcher l'économie française", avait-elle martelé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.