Marseille : deux policiers soupçonnés d'avoir introduit des téléphones à la prison des Baumettes

Marseille : deux policiers soupçonnés d'avoir introduit des téléphones à la prison des Baumettes

La prison des Baumettes à Marseille, le 9 décembre 2016

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 06 mai 2017 à 12h50

Un adjoint de sécurité et un gardien de la paix travaillant au tribunal de Marseille ont été mis en examen vendredi 5 mai. Ils sont soupçonnés, avec deux autres personnes, d'avoir fait entrer des téléphones portables dans la prison des Baumettes pour les remettre aux détenus.



Les quatre personnes ont été entendues par un juge vendredi. Une enquête a été ouverte pour "pénétration d'objets illicites dans un établissement pénitentiaire, complicité de tentative d'introduction illicite, corruption active et passive", selon les précisions fournies par le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux. Tous les quatre ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire.



Les deux autres hommes visés par l'enquête habitent Marseille mais ne travaillent pas au palais de justice. Ce sont eux qui auraient sollicité les deux policiers pour introduire trois téléphones portables aux Baumettes.
 
16 commentaires - Marseille : deux policiers soupçonnés d'avoir introduit des téléphones à la prison des Baumettes
  • avatar
    humaminor  (privé) -

    Quel est le but recherché par ces deux policiers? Donner la possibilité aux détenus de communiquer avec l’extérieur pour s’évader, préparer des attentats... Heureusement, ils ne font pas partie du monde judiciaire.

  • Le tri sélectif c'est partout et pas que dans la police

  • Il faut les mettre aux Baumettes avec leurs camarade ils pourront communiquer sans téléphone

  • avatar
    au_fait  (privé) -

    a exclure de la police et à incarcérer!

  • avatar
    sylvie-59  (privé) -

    La police est à l'image de la population, la sélection semble moins drastique vu les recrutements massifs après avoir épuré les effectifs pendant des années. Lorsque l'on voit sur les réseaux sociaux les photos de certaines Forces de l'Ordre, on se demande bien où est l'éthique de ces personnes qui sont pourtant astreintes à un comportement et une discrétion exemplaires...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]