Marseille : 7 interpellations en marge du carnaval sauvage

Marseille : 7 interpellations en marge du carnaval sauvage©Christophe SIMON / AFP

, publié le dimanche 21 mars 2021 à 20h00

En fin d'après-midi, les forces de l'ordre sont intervenues sur le Vieux-Port pour disperser ce rassemblement.

Gorilles, faux médecins ou encore tournesols.... Déguisés ou non, près de 6.500 personnes ont célébré dimanche 21 mars le carnaval à Marseille.
La préfecture de police a déploré ce rassemblement, qui n'avait pas été autorisé, lors duquel les gestes barrières pour lutter contre le coronavirus "ne sont pas respectés".



"C'est incroyable ! On m'avait dit 'il y a un truc à ne pas louper à Marseille c'est le carnaval de la Plaine', du nom d'un quartier de la ville, raconte, enthousiaste, Romain, 26 ans, déguisé en boulanger.

"Les jeunes en ont marre d'être confinés. Il n'y a pas de personnes âgées fragiles, là que des jeunes", ajoute-t-il. L'année dernière ce carnaval réputé à Marseille avait été annulé à cause du confinement.

Dégradations en marge de l'évènement 

"Il y a environ 6.500 personnes. C'est un événement non déclaré qu'on ne juge pas du tout responsable car les gestes barrières ne sont pas respectés. Nous effectuons des contrôles aux abords du cortège, notamment sur le port du masque et les contrevenants seront verbalisés", a indiqué à l'AFP la préfecture de police.

Sur Twitter, la préfecture de police a fait état de 7 interpellations. 


Martine Vassal, la présidente LR de la métropole, a également indiqué sur Twitter vouloir porter plainte après des dégradations en marge de l'évènement.


Depuis samedi, de nouvelles restrictions sont en vigueur pour 21 millions de Français, dans 16 départements dont Paris et sa région, en raison de ce qui "s'apparente de plus en plus clairement à une 3e vague", selon les mots du Premier ministre Jean Castex.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.