Marine Le Pen huée à son arrivée au rassemblement en hommage à Mireille Knoll

Marine Le Pen huée à son arrivée au rassemblement en hommage à Mireille Knoll©Capture BFMTV.com

Source BFMTV.com, publié le mercredi 28 mars 2018 à 19h00

La marche blanche à la mémoire de Mireille Knoll s'est transformée en manifestation politique. Contre l'avis du Crif, Marine Le Pen s'est rendue à l'événement organisé place de la Nation en hommage à l'octogénaire juive tuée à coups de couteau et brûlée dans son appartement parisien.

A son arrivée, la présidente du Front national a été huée.



"Nous sommes à notre place, quoiqu'en disent certains" a-t-elle affirmé devant les caméras, prise dans une foule très compacte et avec des cris en fond sonore, estimant que le Crif ne représentait "que lui-même". "L'immense majorité de nos compatriotes juifs nous ont exprimé leur souhait de nous voir ici car nous les avons en toutes circonstances défendu", a ajouté Marine Le Pen.

Fortement chahutée, la députée frontiste a trouvé refuge derrière un camion de CRS, d'après nos informations, avant d'être finalement exfiltrée. Jean-Luc Mélenchon avait lui aussi été déclaré "indésirable" par le Crif, mais avait fait savoir, comme Marine Le Pen, qu'il ferait le déplacement. Sur RMC mercredi, le fils de Mireille Knoll a affirmé n'être "absolument pas" sur la même ligne que le Crif. "Tout le monde peut venir à la marche blanche", a déclaré Daniel Knoll.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
218 commentaires - Marine Le Pen huée à son arrivée au rassemblement en hommage à Mireille Knoll
  • Il faudrait contrôler le crif

  • Autant que je sache ce n'est pas le CRIF qui dirige la France.Réaction intelligente de la part du fils de la défunte, il a déclaré que tous ceux qui le désirait pouvaient venir à la marche blanche.

  • on voit que le crif s'est décrédibilisé tant auprès de la communauté juive que celle nationale
    par leur position ils ont inhibé ce que devait etre cette marche blanche
    l'unité nationale contre la haine et anti sémitisme
    le crif s'est comporté comme incitateur de haine

  • Tout cela est bien triste pour la défunte et sa famille .
    Ces "marches blanches " finissent par nuire au recueillement et au respect dus à la victime ,ce n'est plus un hommage ,mais ,une récupération religieuse et politique tous azimuts.
    Désolant .

  • Normal le FN et ses amis ne sont pas des champions de l'anti sémitisme...il n'y a qu'a écouter les déclarations de JMLP