Marine Le Pen : "Ça m'amuse de voir Manuel Valls demander l'interdiction du salafisme"

Marine Le Pen : "Ça m'amuse de voir Manuel Valls demander l'interdiction du salafisme"

Marine Le Pen lors du congrès du FN, le 11 mars

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 26 mars 2018 à 10h19

La présidente du Front national, invitée de BFMTV lundi 26 mars au matin, est revenue sur l'attaque de vendredi dans l'Aude qui a coûté la vie à quatre personnes.

Marine Le Pen réaffirme sa politique de fermeté en matière d'immigration. Trois jours après les attaques sanglantes qui ont fait quatre morts dans l'Aude, la présidente frontiste a estimé qu'il fallait "arrêter de distribuer la nationalité française n'importe comment et à n'importe qui", lundi 26 mars au micro de BFMTV. L'assaillant de Trèbes, Radouane Lakdim, serait de nationalité franco-marocaine.

"Nos adversaires, ce sont les salafistes"

"Ça m'amuse de voir Manuel Valls demander l'interdiction du salafisme alors qu'il nous traite régulièrement d'islamophobes ou de xénophobes", a poursuivi Marine Le Pen. Au surlendemain de l'attaque, l'ex-Premier ministre avait plaidé pour l'interdiction du salafisme en France. "Nos adversaires, ce sont les salafistes, les Frères musulmans, l'islam politique", avait-il plaidé dimanche 25 mars sur le plateau de BFMTV. Le député de l'Essonne proposait également l'enfermement des fichés S les plus dangereux. 

"Je pense qu'il faut prendre un acte fort, politique, à caractère symbolique d'une interdiction du salafisme. Je reconnais que c'est extrêmement difficile. On peut fermer des mosquées. Un des imams salafistes de Marseille est en voie d'expulsion", avait poursuivi Manuel Valls, pour qui "les idées salafistes, les mots salafistes ont gagné la bataille idéologique au sein de l'islam". "Nos adversaires, ce sont les salafistes, les Frères musulmans, l'islam politique."

Appel à la démission de Collomb

Marine Le Pen a également appelé à la démission du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, fustigeant une "défaillance profonde" du gouvernement dans la lutte contre le terrorisme. "Je demande la démission de Gérard Collomb, (...) dont les premiers mots devant la caméra c'est de dire 'nous ne savions pas qu'il était radicalisé'."

"Manifestement, M. Collomb est complètement dépassé par les événements. Non seulement il y a une défaillance profonde" dans la lutte contre le terrorisme, mais "il y a une loi qui a été votée sur la sécurité intérieure, de lutte contre le terrorisme dont les conséquences ont été zéro. Cette loi est nulle. Elle ne sert à rien. (...) C'est une petite loi de police administrative", s'est indignée Mme Le Pen, déplorant qu'il ne se soit "rien passé" après chaque attentat terroriste en France.

Radouane Lakdim, abattu par les forces de l'ordre, était fiché "S" et suivi à partir de 2014 par les services de renseignements. Mais aucun "signe précurseur pouvant laisser présager un passage à l'acte terroriste" n'avait été décelé, selon le procureur de la République de Paris François Molins.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
93 commentaires - Marine Le Pen : "Ça m'amuse de voir Manuel Valls demander l'interdiction du salafisme"
  • 27.03.18 08:43

    Difficile en effet de reconnaître que ceux qui ont constamment alerté sous les insultes et avanies sur les dangers d'une immigration débridée sans contrôle puis du salafisme islamique étaient bien les seuls à avoir raison contre les bisounours qui nous ont conduit à la situation actuelle

  • il faut arreter de donner la nationalité française a ce genre de cinglé quand il a dejà eu des problemes avec la justice française si je ne me trompe pas (je regarde de moins en moins les infos tout est insuportable) donc, si je ne me trompe pas ce cinglé " si gentil" a eu sa carte identité française 2 ans aprés avoir été condamné pour des délits " mineurs" drogue, armes, insultes" a la suite de quoi il avait été fiché S........on marche sur la tete dans ce pays que j'adore,.......mais dont les
    gouvernements successifs ont en fait un pays qui est en train de s'effondrer.......et dont les gens sont pris en otages par toute cette gangrenne, ou les valaurs et l'histoire, sont tout doucement mis au placard pour nr pas heurter une certaine partie de la population....c'est a vomir!

  • Birette, puisque vous m'interpellez, je vous réponds, je n'ai pas peur de dire que j'ai toujours été sympathisant de Gauche, militant et même élu, voilà qui est clair. Pour autant, sans prétendre détenir la science infuse, j'ai toujours fait en sorte de porter un regard lucide sur l'évolution de mon pays, et à ce titre ai toujours dénoncé le laxisme de nos dirigeants successifs en matière d'immigration. Comme quoi on peut appartenir à un camp et en dénoncer les dérives, c'est aussi ça la démocratie. Pour être plus précis, sans apporter mes suffrages à Madame Le Pen, sur le thème de l'immigration et les regroupements communautaires, je la rejoins.

  • les politiques sortent au compte goutte les arguments pour lesquels Marine Le Pen s'est fait critiquer il y a déjà quelques temps ,si tout va bien ils auront exactement son programme ,mais dans 20 ans

  • En amusement elle si connaît, elle nous a tellement amusé lors du débat avec MACRON.

    C'est tout ce que tu as retenu ????? et les attentats, combien faudra-t-il encore de victimes, de blessés dans NOTRE PAYS pour enfin s'attaquer sérieusement au problème des musulmans !!!! quand on est soi-disant français, on ne tue pas des FRANCAIS !!!! ce qui me fait dire que la double nationalité de papier et d'avantages ne doit pas être distribuée à tout va uniquement pour des raisons électorales !!!!

    Ouais , et maintenant c'est Macron ou Valls qui nous font bien rire (ou pleurer)
    Des lois existent en France mais ne sont pas respectées au motif que ce serait du racisme...
    Des milliers de femmes voilées se baladent impunément dans nos espaces publics ou grandes surfaces : sont-elles invitées à s'habiller à l'européenne ? Non ! Ce sont cependant des provocatrices qui affichent publiquement leur religion mais personne ne les verbalise . L'ordre vient d'en haut : PAS D'AMALGAME !!!