France

Maprimerénov': le reste à charge va baisser pour la majorité des foyers

Avec la publication imminente de deux décrets, le gouvernement prévoit de relever les plafonds de ce dispositif d'aide à la rénovation énergétique auprès de nombreux Français, révèle l'Informé, mardi 9 juillet.

Des économies qui vont intéresser de nombreux Français. Comme le révèle l'Informé, mardi 9 juillet, le gouvernement va publier deux décrets modifiant le fonctionnement de Maprimerénov' afin d'augmenter les plafonds de prise en charge des travaux de rénovation énergétique et ainsi faire baisser le reste à charge des ménages.

À l'heure actuelle, le dispositif du gouvernement est constitué d'un plafond, au-delà duquel la plupart des ménages doivent mettre la main à la poche. Pour les foyers très modestes, 100% du montant des travaux peut être financé par des aides cumulées de l'État (Maprimerénov') et des collectivités. En revanche, des maximums de 80%, 60% et 40% sont en place pour les ménages aux ressources modestes, intermédiaires et supérieurs, souligne BFMTV.

Un reste à charge abaissé pour tous les Français

Une fois que ces décrets seront effectifs, le gouvernement va rehausser ces maximums à partir du 1er janvier 2025 en passant de 80 % à 100 % pour les ménages aux ressources modestes, de 60 % à 80 % pour les ménages intermédiaires et de 40 % à 60 % pour ceux disposant de ressources supérieures. Outre ce changement, l'État entend également permettre à tous les ménages de cumuler prêt à taux zéro et aides de l'Anah. Actuellement, les foyers aux ressources modestes et très modestes ne peuvent en effet pas bénéficier d’une aide Maprimerénov’ pour de gros travaux pendant les cinq années suivant l’octroi d’un prêt à taux zéro.

publié le 10 juillet à 20h32, Quentin Marchal, 6Medias

Liens commerciaux