Manifestation des "gilets jaunes" sur les Champs-Élysées : un million d'euros de préjudice chez Dior

Manifestation des "gilets jaunes" sur les Champs-Élysées : un million d'euros de préjudice chez Dior
Des "gilets jaunes" ont manifesté sur les Champs-Élysées, le 24 novembre 2018.

, publié le mardi 27 novembre 2018 à 07h00

La boutique a été pillée en marge des violences qui ont éclaté lors de la manifestation de samedi.

Une trentaine de magasins des Champs-Elysées ont eu leurs vitrines brisées pendant les affrontements qui ont éclaté entre les forces de l'ordre et certains casseurs, en marge de la manifestation des "gilets jaunes", organisée samedi 24 novembre 2018.



Parmi eux, la boutique Dior, située au 52 avenue des Champs-Élysées, révèle BFMTV. "La direction de la boutique a porté plainte car elle a été pillée, notamment des bijoux, ont été volés", selon la chaîne. Le premier district de la police judiciaire a été saisi pour dégradation et vol.



Des "dégâts impressionnants"

Jeanne d'Hauteserre, maire du 8e arrondissement de la capitale, a affirmé dimanche sur franceinfo que "les dégâts sont importants, impressionnants". Pour le moment, pas de chiffrage précis du coût de ces dégâts, mais ils devraient s'élever à plusieurs centaines de milliers d'euros selon la mairie de Paris.

Des pertes qui font d'autant plus craindre aux commerçants la manifestation annoncée du 1er décembre. "Moi ce que j'espère, c'est que si ça recommence, les CRS protégeront nos biens parce que samedi, ils n'étaient clairement pas assez nombreux.", estime une commeçante de la plus belle avenue du monde, sur France Bleu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.