Manifestation contre la loi sécurité globale : 30 interpellations à Paris

Manifestation contre la loi sécurité globale : 30 interpellations à Paris
Une interpellation à Paris samedi 5 décembre lors de la manifestation contre la sécurité globale.

, publié le samedi 05 décembre 2020 à 20h00

Au cours des violences ayant émaillé la manifestation contre la loi sécurité globale, trente personnes ont été interpellées.

Des scènes de violences ont émaillé la manifestation contre la loi sécurité globale, samedi 5 décembre à Paris. Trente personnes avaient été interpellées samedi à 18h.


De nombreux actes de vandalisme et heurts entre des centaines de casseurs et les forces de l'ordre, ont été dénoncés par la préfecture de police sur Twitter.



Au total, entre "400 et 500 éléments radicaux", selon une source policière, ont commis de nombreuses dégradations, avec des commerces vandalisés et plusieurs voitures incendiées, dès les premiers hectomètres du parcours emprunté par le cortège, parti peu après 14h de la porte des Lilas, à l'est de la capitale.

Peu avant 18h, seule une petite partie des participants, environ 2.000, était arrivée place de la République, terme prévu de la manifestation, a constaté un journaliste de l'AFP. Plus de 90 rassemblements étaient prévus ce samedi en France pour protester notamment contre la loi sur la "sécurité globale". Quelques milliers de personnes ont manifesté dans les principales villes du pays.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.