Manifestation anti-pass sanitaire : un homme armé arrêté à Toulouse, un véritable arsenal découvert chez lui

Manifestation anti-pass sanitaire : un homme armé arrêté à Toulouse, un véritable arsenal découvert chez lui©Panoramic

publié le mardi 03 août 2021 à 12h43

Lors de la manifestation anti-pass sanitaire, qui s'est déroulée à Toulouse samedi 31 juillet, un homme a été interpellé avec une arme à feu dans son sac. Plus de 11.000 munitions ont été retrouvées à son domicile, révèle La Dépêche.

Un homme, âgé de 32 ans, a été interpellé samedi 31 juillet, avant le début de la manifestation anti-pass sanitaire qui se déroulait à Toulouse.

L'homme prenait notamment en photos des policiers lorsqu'ils ont décidé de le contrôler, rapporte La Dépêche, lundi 2 août. Les forces de l'ordre ont alors trouvé une arme à feu ainsi que trois chargeurs dans son sac à dos. L'homme détenait aussi un couteau, au niveau de la ceinture. Afin de découvrir ce que l'individu préparait, les policiers l'ont placé en garde à vue, précise le quotidien. Lors de la perquisition à son domicile, sept armes et 11.121 munitions ont été découvertes. Les forces de l'ordre ont aussi analysé son activité sur les réseaux sociaux où l'homme semble appartenir à des groupes survivalistes.




Au cours de son audition devant le tribunal correctionnel, l'homme a affirmé que, le jour de la manifestation, il avait simplement décidé de passer "par-là" juste "pour dire bonjour", explique La Dépêche. "Et après je devais rejoindre ma copine. Je lui envoyais une photo pour lui expliquer où j'étais", s'est-il justifié. Concernant sa détention d'armes, l'homme a expliqué devoir se rendre au stand de tir. "Je voulais passer le plus de temps possible avec ma copine alors j'ai pris l'arme pour ne pas repasser chez moi...", a-t-il ajouté. Ce passionné d'armes reconnaît avoir "été dépassé par le nombre de munitions" car il les "achète par 500 ou 1.000" lorsqu'il y a "des promotions". Ces justifications n'ont pas suffi à convaincre la procureure. L'homme a été condamné à un an de prison avec sursis. Son arsenal a été confisqué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.