Mort de Paul Bocuse : trois étoiles dans le ciel

Mort de Paul Bocuse : trois étoiles dans le ciel©LAURENT CIPRIANI/AP/SIPA / AP
A lire aussi

franceinfo, publié le dimanche 21 janvier 2018 à 17h32

Il était et il restera sans doute longtemps à la fenêtre de son restaurant à Collonges-au-Mont-d'Or (Rhône). Ce samedi 20 janvier, à midi, la plupart de clients étaient au courant de la mort de Paul Bocuse. Beaucoup l'ont appris pendant leur repas. Son restaurant, il l'arpentait chaque jour, presque jusqu'à la fin de sa vie. Très affaibli par la maladie de Parkinson, Paul Bocuse ne cuisinait plus, mais ses visites matinales ont toujours fait le bonheur de son personnel. À 87 ans, il était resté fidèle au principe de sa cuisine.

Cuisinier, comme son père et son grand-père

Né le 11 février 1926 à Collonges-au-Mont-d'Or, Paul Bocuse a grandi dans la maison qui deviendra son restaurant. Il décide très jeune de devenir cuisinier, comme son père et son grand-père. En 2013,…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Mort de Paul Bocuse : trois étoiles dans le ciel
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]