Hiver : le soleil fait grise mine

Hiver : le soleil fait grise mine©MAXPPP

franceinfo, publié le dimanche 21 janvier 2018 à 00h36

Ce début janvier, on a rarement vu autant de grisaille et si peu de soleil. En moyenne une heure de lumière en moins chaque jour et un impact évident sur la forme. Quand le soleil fait défaut, le cerveau réagit. Habituellement la lumière, via l'hypothalamus, permet de secréter la sérotonine, l'hormone de l'éveil. Quand l'intensité lumineuse baisse, alors c'est l'hormone du sommeil, la mélatonine, qui prend le relai, même en pleine journée.

La grisaille influence l'humeur et le sommeil

"Le manque de lumière agit directement, à la fois sur le sommeil, plus léger, plus fragile, moins adapté à la fatigue. (...) Deuxièmement sur l'humeur, le fait d'être plus anxieux, moins réactif, d'avoir les idées noires. C'est très lié à l'absence de lumière", explique le professeur…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Hiver : le soleil fait grise mine
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]