Macron veut renforcer la place des médias français dans le monde

Macron veut renforcer la place des médias français dans le monde

Le siège de France médias Monde le 27 novembre 2017 à Issy-les-Moulineaux (sud-ouest de Paris)

AFP, publié le mardi 20 mars 2018 à 21h32

Emmanuel Macron a souhaité mardi renforcer le poids des médias français dans le monde, notamment France médias Monde (RFI, France 24, RMC Doualiya) et l'AFP, dans le cadre de sa stratégie pour développer la francophonie.

Ainsi l'État aidera France Médias Monde à porter son audience à 150 millions de personnes par jour contre 135 millions actuellement, a indiqué le président dans son discours consacrée à la francophonie.

Il a aussi suggéré que, pour aider à combattre les fausses nouvelles, l'AFP "joue un rôle central" dans la certification des informations, en alliance avec de grands médias francophones voire européens.

"Les médias en langue française doivent apparaître comme des médias de confiance car il le sont et pourraient même mettre en place cette certification que Reporters sans Frontières appelle de ses voeux", selon lui.

"L'AFP à cet égard peut jouer un rôle central car son maillage mondial est exceptionnel. Faire alliance sur ce sujet avec les grands médias francophones serait un atout considérable", a plaidé M. Macron.

"Nous pourrions entraîner dans ce défi les grands médias européens, réalisant ainsi entre l'Europe et la francophonie une alliance inédite et une ambition mondiale, à un moment où l'information trop souvent sert des intérêts particuliers ou des agendas hégémoniques", a estimé le chef de l'État.

"N'ayons aucune naïveté", a-t-il lancé, évoquant sa future loi contre les fausses nouvelles en période électorale qui ne concernera selon lui qu'une minuscule partie de l'iceberg des fausses informations.   

"C'est un défi à la hauteur des médias en langue française", a fait valoir M. Macron.

Il a aussi annoncé que seraient doublées les formations de journalistes dans la sphère francophone, notamment au Liban, au Maghreb et en Afrique subsaharienne. "La formation sera doublée et la langue française en sera le ciment car informer en français a du sens", a-t-il annoncé.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - Macron veut renforcer la place des médias français dans le monde
  • toujours beaucoup d'idée ce macron
    mais celle pour faire des economies ??? elle vient quand ??
    car pour l'instant on ne voit rien de rien

  • il faudrait déjà qu'ils parlent le français correctement au lieu de parler "franglais" comme sur FRANCE2 à télématin.émission que je ne regarde plus à cause de cela.et en plus des donneurs de leçons.

  • Surtout pas car quand on voit le niveau de nos journaux télévisés on n'a pas envie d'être la risée du monde

  • pour les avoir a sa botte et nous faire avaler un tas de couleuvres

    Ca c'est déjà fait

  • tu m'étonne ses fidèles toutous, iront prêcher sa bonne parole, et interpréter les choses comme il veut bien