Macron célèbre "les profs de français, ces héros" et parle programme

Macron célèbre "les profs de français, ces héros" et parle programme

Emmanuel Macron prononce un discours sur la francophonie à l'Institut de France, le 20 mars 2018 à Paris

A lire aussi

AFP, publié le mardi 20 mars 2018 à 18h03

Emmanuel Macron a rendu mardi, en présentant sa stratégie pour la francophonie, un vibrant hommage à "ces héros bien particuliers qu'on appelle les profs de français" et formulé quelques exigences sur leur programme, dont le retour aux "oeuvres intégrales".

"Sur ce sujet", a souri le chef de l'Etat, dont l'épouse était professeur de français, "j'ai une forme de conflit d'intérêt biographique qui pourrait conduire à fausser mon jugement, je ne pourrai le nier. Mais je veux néanmoins dire que l'histoire de notre pays fut constituée par ces héros que sont les professeurs de français", a-t-il insisté.

"Le professeur de français est cette figure centrale qui forge l'esprit, la sensibilité, la mémoire, la curiosité car la grammaire, le vocabulaire, l'étymologie et la littérature sont le terreau où nos vies s'enracinent", a-t-il poursuivi, estimant que "tous ici avons un dette à l'égard de ces éveilleurs". 

Il a ensuite cité les fondamentaux qu'il veut voir enseignés à l'école, où "la lecture sera au cœur de l'apprentissage".

Entrant dans le détail, il a demandé "des exercices multipliés, de la dictée à la pièce d'éloquence, de la lecture à voix haute à la chanson, de la récitation à la réflexion sur la racine des mots, qui passe par la revitalisation résolue des langues anciennes".

"Nous ne pouvons être davantage ce pays où ces reculs avaient été admis", a-t-il critiqué.

"Je veux que la littérature française retrouve toute sa place aux dépens des succédanés dont trop souvent on s'est satisfait et je veux que les élèves renouent avec les œuvres intégrales trop souvent découpées en extraits, avec le plaisir de lire, (...) qui accepte qu'on se perde dans des longueurs", a-t-il réclamé.

Il a aussi souhaité que soient lus davantage d'écrivains étrangers en langue française et que la journée du 20 mars soit "dédiée à la connaissance des littératures en langue françaises à l'école".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
236 commentaires - Macron célèbre "les profs de français, ces héros" et parle programme
  • la culture française existe bien, mais jusqu'à présent il n'a rien prouvé, par contre les maths sont vraiment nécessaire dans la vie et il a tendance à l'oublier cela, et comment font faire les profs quand certains parents vont aller les trouver pour leur dire que le français n'a rien avoir à la culture et qu'ils doivent s'en remettre uniquement au coran

  • Eh mignon, ce n'est pas en supprimant près de six cents postes de profs dans les lycées français à l'étranger que la France va rayonner dans le monde! Ne parle-t-on pas de gros problèmes sur le lycée français de Madrid et "en même temps" M Le Drian appuie l'inscription de ses petits enfants à celui de Barcelone.

  • le démagogue, il ne pense pas un traître mot de ce qu'il dit. Il n'a que mépris pour le monde du travail et les cheveux blancs.

  • Eh mignon, ce n'est pas en supprimant près de sic postes de profs dans les lycées français à l'étranger que la France va rayonner dans le monde! Ne parle-t-on pas de gros problèmes sur le lycée français de Madrid et "en même temps" M Le Drian appuie l'inscription de ses petits enfants à celui de Barcelone.

  • Qui parle???????Monsieur ou Madame????????????