Lyon : face à la pollution, la circulation alternée sera renforcée

Lyon : face à la pollution, la circulation alternée sera renforcée©GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
A lire aussi

, publié le vendredi 27 novembre 2020 à 18h30

Touchée par un épisode de pollution aux particules fines, la capitale des Gaules renforce la circulation alternée pour le weekend.

Un nouveau seuil d'alerte. Frappée par un épisode de pollution de l'air aux particules fines, la ville de Lyon va renforcé la circulation différenciée à Lyon, en vigueur depuis mardi 17 novembre. Concrètement, les vignettes Crit'Air 3 seront exclues, a annoncé la préfecture.


Cet épisode de pollution "ne dépasse pas les seuils réglementaires de passage au niveau d'alerte N2" mais "la persistance de cet épisode" a poussé le préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes Pascal Mailhos à "renforcer par anticipation les mesures du niveau d'alerte N1 afin de rétablir rapidement un air de qualité", précise la préfecture dans un communiqué.

Dès samedi, seuls les véhicules affichant un certificat qualité de l'air (vignette Crit'Air) de classe "zéro émission moteur", ou de classe 1 ou 2 seront autorisés à circuler dans le périmètre de Lyon, Villeurbanne et Caluire-et-Cuire. Sont notamment exclus de ce périmètre le boulevard périphérique nord, les voies métropolitaines M6 et M7 (nouvelles dénominations de l'autoroute A6-A7 dans la traversée de Lyon) ou encore le tunnel sous Fourvière.

Les mesures de réduction de vitesse perdurent. Les vitesses maximales sont réduites de 20 km/h sur tous les axes routiers du département où la vitesse normale autorisée est égale ou supérieure à 90km/h. Les voies où la vitesse est limitée à 80 km/h passent à 70 km/h.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.