Lutte contre la fraude technologique dans le cyclisme : "Un combat prioritaire", assure l'UCI

Lutte contre la fraude technologique dans le cyclisme : "Un combat prioritaire", assure l'UCI©FRANCK FIFE / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le samedi 27 janvier 2018 à 09h33

Le coup d'envoi de la saison cycliste en France sera donné dimanche 28 janvier avec le départ du Grand Prix de cyclisme sur route La Marseillaise. À cette occasion, le Français David Lappartient, président de l'Union Cycliste Internationale (UCI), revient samedi sur franceinfo sur le cas de Christopher Froome après son contrôle anti-dopage anormal au tour d'Espagne.

David Lappartient estime qu'il était "opportun que Chris Froome ne court pas" en attendant la décision dans cette affaire. Par ailleurs, le dirigeant de l'UCI a expliqué que la lutte contre la fraude technologique - des moteurs dans les vélos - était "un combat prioritaire (...) parce que là aussi le doute ne doit pas exister."    

franceinfo : Vous avez déclaré que Sky devait suspendre son leader Christopher…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Lutte contre la fraude technologique dans le cyclisme : "Un combat prioritaire", assure l'UCI
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]