Lunel : la première filière djihadiste post-« Charlie » devant la justice

Lunel : la première filière djihadiste post-« Charlie » devant la justice©LEPOINT
A lire aussi

LEPOINT, publié le jeudi 05 avril 2018 à 12h15

VIDÉO. Cinq jeunes sont jugés à Paris pour association de malfaiteurs terroriste. Ils sont originaires de la ville de Lunel, devenue le « djihadland » français.

Ce sont des propos tenus au téléphone par Jawad, un jeune homme de Lunel, qui avaient précipité l'intervention du Raid et du GIPN. Ce 7 janvier 2015, alors que la France apprend le nom des victimes des frères Kouachi, il en est un, à quelques centaines de kilomètres de là, qui semble se réjouir : « Des civils, ça craint un peu. Mais les mecs de Charlie, normal. Tu les égorges. Insulte au prophète : le mec, il mérite la mort. » Trois semaines plus tard, Jawad et ses amis sont interpellés dans ce que Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, qualifie de « démantèlement d'une filière…

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.