Loiret : au moins cinq étudiantes agressées sexuellement en une semaine

Loiret : au moins cinq étudiantes agressées sexuellement en une semaine
Un gendarme de dos (illustration)

, publié le jeudi 29 novembre 2018 à 07h00

La police a renforcé ses patrouilles après les agressions de cinq jeunes filles sur le campus de l'université.

Au moins cinq étudiantes ont été agressées sexuellement sur le campus de la faculté d'Orléans, rapporte La République du Centre.

"Ce chiffre est sans doute sous-évalué... De ce qu'on sait aujourd'hui, entre cinq et dix étudiantes auraient été victimes d'une agression la semaine dernière", estime de son côté Ary Bruand, directeur de l'université d'Orléans, interrogé par France 3 Centre-Val de Loire.



La République du Centre précise qu'une sixième victime s'est présentée à la police mardi 27 novembre pour déposer une plainte concernant des faits a priori antérieurs.

Sécurité renforcée

L'université d'Orléans a lancé un appel à la plus grande vigilance sur les réseaux sociaux.



Le mode opératoire est à chaque fois identique : toutes les victimes évoquent un homme au visage dissimulé sous une capuche qui les suit, à la tombée de la nuit, dans des endroits peu éclairés du campus. Il se jette ensuite sur elles pour les plaquer au sol, en essayant de leur toucher le sexe.

Deux agents supplémentaires ont été recrutés par l'université pour assurer la sécurité des étudiants. Ces derniers peuvent d'ailleurs être raccompagnés par des agents lorsqu'ils terminent tard. Des patrouilles de police ont également été mises en place.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.