Loire : un panda roux fugue d'un zoo, un avis de recherche lancé

Loire : un panda roux fugue d'un zoo, un avis de recherche lancé
Un panda roux (illustration)
A lire aussi

, publié le jeudi 21 novembre 2019 à 16h32

L'espace zoologique de Saint-Martin La Plaine est à la recherche d'un petit panda roux de 3 ans, qui a fugué de son enclos endommagé par les chutes de neige.

Un panda roux mâle s'est fait la malle de l'espace zoologique de Saint-Martin-La-Plaine, dans la nuit du 14 au 15 novembre dernier. L'animal a été signalé aux gendarmes ce mercredi 20 novembre par une automobiliste, sans qu'il puisse être capturé.

Le jeune fugueur âgé de trois ans s'est échappé "à la faveur des dégâts provoqués sur nos installations par les chutes de neige", a expliqué Pierre Thivillon, le directeur de l'espace zoologique.

Le jeune mâle, qui pèse environ 4 kilos est séparé de sa femelle qui, elle, est restée sagement dans son enclos. Il est craintif et fuit à l'approche des êtres humains. "Les personnes qui l'aperçoivent doivent nous avertir et essayer de ne pas le perdre de vue pour qu'on vienne le capturer", a-t-il poursuivi.

Sa présence, signalée mercredi matin par une automobiliste à Saint-Maurice-sur-Dargoire (Loire), à moins d'une dizaine de kilomètres du lieu de la fugue, n'a pas permis aux gendarmes et au personnel du parc de le localiser précisément. Le jeune panda "ne présente pas de danger, ne craint pas le froid et peut se nourrir de feuilles d'arbre, a ajouté le directeur.


En mars, un panda roux femelle, qui avait fugué du parc animalier d'Auvergne à Ardes-sur-Couze, dans le Cézallier (Puy-de-Dôme), avait été retrouvé trois jours plus tard dans une zone boisée. Le vétérinaire du parc avait utilisé une flèche anesthésiante pour l'endormir et la récupérer dans une épuisette.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.