Loire : un maire offre jusqu'à 50 euros par mois de carburant

Loire : un maire offre jusqu'à 50 euros par mois de carburant
Une station essence en France (illustration)
A lire aussi

, publié le samedi 10 novembre 2018 à 16h50

La mairie de Roche-la-Molière propose un "bon carburant" à ses contribuables les plus modestes, afin de les aider à faire face à la hausse des prix à la pompe.

C'est un coup de pouce qui tombe à point nommé. En pleine grogne contre la hausse des prix des carburants, liée notamment à l'augmentation des taxes, le maire de la commune de Roche-la-Molière (Loire) a décidé d'offrir jusqu'à 50 euros par mois de carburant à ses administrés les plus modestes.

Les bons seront distribués pendant six mois, à partir du 1er janvier.

Ce dispositif, adopté vendredi 9 novembre, concerne précisément les personnes au Smic qui sont obligées de prendre leur voiture pour rejoindre leur lieu de travail. Si le contribuable est en temps partiel, la valeur du bon est diminuée au prorata, explique à l'AFP le maire Éric Berlivet (ex-UDI, SE) de cette commune de quelque 10.000 habitants. Autre condition pour en bénéficier : parcourir entre 15 et 40 kilomètres pour se rendre à son travail, car au-delà il existe un dispositif d'aide fiscal, précise le maire qui veut "privilégier l'action à la critique" et ignore encore le nombre de bénéficiaires potentiels de cette aide.

L'objectif est "d'encourager ceux qui ont un emploi à ne pas y renoncer du fait de la nouvelle augmentation de 7% des taxes sur le carburant prévue au 1er janvier", ajoute l'élu, soutien d'Emmanuel Macron lors de l'élection présidentielle.



Cette annonce intervient en pleine polémique autour du coût des carburants. Une journée de rassemblements et de blocages de routes est prévue dans toute la France le 17 novembre, à l'appel des "gilets jaunes" qui protestent contre cette hausse des prix.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.