Loire : le pronostic vital du policier victime de jets de projectiles est engagé

Loire : le pronostic vital du policier victime de jets de projectiles est engagé©Panoramic (image d'illustration)

publié le vendredi 14 mai 2021 à 16h31

Selon les informations de BFM TV, des policiers ont été la cible de jets de projectiles dont des bouteilles de verre et des parpaings à Rive-de-Gier (Loire), dans la nuit de jeudi 13 à vendredi 14 mai. L'un d'eux est tombé dans le coma.

Son pronostic vital est engagé.
 
Les faits se sont déroulés dans la nuit de jeudi 13 à vendredi 14 mai, dans une rue de Rive-de-Gier (Loire). À en croire les informations révélées par BFM TV, il était 0h15 lorsque des policiers seraient arrivés sur les lieux, où une quinzaine d'individus jetaient divers projectiles. L'un des agents aurait alors été pris à partie par les fauteurs de troubles. Touché à la tête, le fonctionnaire est tombé dans le coma et son pronostic vital est engagé, a annoncé Cédric Esson, directeur départemental de la sécurité publique de la Loire, vendredi.


Transféré au CHU de Saint-Etienne, il a été opéré en urgence d'une plaie à la tempe, "à cause d'un hématome qui s'est formé", a déclaré Cédric Esson à la chaîne d'informations en continu. Si l'opération s'est bien passée, "notre collègue est toujours hospitalisé et son pronostic vital est toujours engagé. Il n'est toujours pas réveillé", a-t-il ajouté en milieu d'après-midi.

Les suspects ont pris la fuite
 
Brigadier-chef de 51 ans et père de deux enfants, le policier avait déjà été blessé en 2019 lors d'une intervention. Il avait alors été visé par des tirs au niveau du cœur et avait été protégé par son gilet par balle.
 
La nuit dernière, malgré l'arrivée rapide de renforts - des membres de la Bac (Brigade anticriminalité) et d'une brigade cynophile - les agitateurs ont tous pris la fuite. Cet incident grave survient neuf jours après la mort d'un brigadier à Avignon (Vaucluse). L'agent avait été tué par balles alors qu'il procédait au contrôle d'un point de deal de stupéfiants. En déplacement à Lille (Nord) ce vendredi matin, Gérald Darmanin a "souhaité le meilleur rétablissement possible" au policier blessé, dont les jours ne seraient pas en danger selon Le Progrès.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.