Loire-Atlantique : un enfant atteint de tuberculose à Saint-Brévin

Loire-Atlantique : un enfant atteint de tuberculose à Saint-Brévin
Les urgences pédiatriques de Toulouse le 6 janvier 2018.

Orange avec AFP, publié le samedi 17 mars 2018 à 16h59

À la fin du mois de février, un membre du personnel de l'accueil périscolaire avait déclaré la maladie. Cette fois, c'est un enfant de l'école Saint-Joseph qui a contracté la tuberculose.

Le centre hospitalier de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) a signalé vendredi 16 mars dans la soirée un cas de tuberculose.

Un enfant d'une école de Saint-Brévin a contracté la maladie selon le communiqué relayé par France Bleu Loire Océan. À la fin du mois de février, un adulte qui travaillait à l'accueil périscolaire avait déclaré la maladie. Alors que les opérations de dépistage sont actuellement en cours, le centre hospitalier s'attend à ce que "d'autres cas soient mis en évidence dans les prochaines semaines". Selon France Bleu, trois classes de maternelles étaient régulièrement en contact avec l'adulte malade.



Des tests de dépistage programmés lundi

Alors que 274 enfants et 16 adultes étaient concernés par le dépistage, il est désormais prévu que celui-ci soit élargi au sein de l'école. Lundi, le CLAT, centre de lutte antituberculeuse, se rendra à l'école Saint-Joseph afin de procéder à des opérations de dépistage : une radio des poumons et un test Intra Dermo Réaction à la tuberculine (IDR) qui consiste en une piqûre dans le bras. La tuberculose est une maladie des poumons très contagieuse qui se transmet par voie aérienne.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
23 commentaires - Loire-Atlantique : un enfant atteint de tuberculose à Saint-Brévin
  • Ne mettez pas tout sur le dos des migrants, svp. Avez-vous pensé au nombre de plus en plus important de parents refusant de faire vacciner leurs enfants ? Pourquoi la tuberculose avait-elle quasiment disparu ? N'était-ce pas plutôt grâce au BCG ?

    Ok pour ne pas tout mettre sur le dos des migrants mais à St brevin ils en ont eu comme beaucoup de communes coîncidence ou pas ?

    Il n'empêche que si les enfants étaient vaccinés ile n'attraperaient pas cette maladie.

  • Pas étonnant, si vous ajoutez le flux de migrants à tous les Français qui ne peuvent plus vivre décemment -pas de chauffage, nourriture déplorable, accès aux soins de moins en moins possible- vous avez toutes les conditions réunies pour qu'un foyer infectieux se développe; Il ne faut pas être médecin pour le comprendre.

    j'etais pour écrire la même chose avant de vous lire, donc pas de doublons, mais entièrement d'accord avec vous, ils nous amennent soit disant leure culture, mais c'est sans doute la culture des germes infectueux

  • ça vous surprend , moi pas avec toutes les personnes qui nous arrivent il ne faut pas se regarder le nombril on va avoir de plus en plus de maladies qu'on ne voyait plus chez nous , mais les bobos bien pensants sont contre les vaccinations

    Sans compter que la plupart des "jeunes" médecins, s'ils en ont entendu parler, n'ont jamais constatés, diagnostiqués et traités de cas réels, et peuvent mal interpréter les symptômes de cette maladie désormais peu répandue, surtout dans un contexte actuel de grippes et rhumes hivernaux.

  • merci aux migrants pour avoir véhiculé ces maladies qui avaient disparu

  • Il faudrait se poser la question de savoir pourquoi des maladies qui avaient quasiment disparu refont leur apparition