Loi "sécurité globale" : François Hollande appelle à "retirer" le texte

Loi "sécurité globale" : François Hollande appelle à "retirer" le texte
L'ancien président François Hollande.

, publié le samedi 28 novembre 2020 à 18h46

L'ancien président invite la police à agir conformément aux lois de la République.


"Le gouvernement cherche une rédaction qui change chaque semaine, une commission est convoquée et le Parlement trouve, à juste raison, que c'est un détournement de sa compétence, nous avons des manifestations dans la rue qui risquent de dégénérer", a estimé l'ancien président de la République, qui a enjoint la police à respecter les lois de la République.


En outre, François Hollande explique qu'"il y a plus d'honneur à retirer un texte quand il heurte les consciences et divise la société qu'à le maintenir quand le risque, c'est de créer de l'incompréhension et de provoquer de la violence". 

L'ancien président avait dû faire face à une fronde contre une loi de son gouvernement sur la déchéance de nationalité. Il avait finalement décidé de faire machine arrière face à l'ampleur de la contestation. 

Samedi, des milliers des manifestants se sont à nouveau réunis partout en France pour protester contre cette loi qu'ils jugent "liberticide". Cette marche des libertés se tenait pour la deuxième semaine consécutive, dans un contexte fortement marqué par des violences policières.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.