Livraison à domicile : 4 Français sur 5 prêts à payer plus cher pour améliorer les conditions de travail des livreurs

Livraison à domicile : 4 Français sur 5 prêts à payer plus cher pour améliorer les conditions de travail des livreurs©ALAIN JOCARD / AFP

publié le jeudi 23 juin 2022 à 19h39

93% des sondés estiment que les livreurs, souvent jeunes et indépendants, devraient voir leur statut aligné sur les conditions de travail des salariés, selon une enquête réalisée par l'Ifop et publiée ce jeudi 23 juin.

Une majorité des consommateurs sont prêts à mettre la main au portefeuille pour une meilleure situation pour les livreurs. En effet, quatre utilisateurs sur cinq des différentes plateformes de livraison de repas à domicile se disent disposés à payer plus cher leur commande si cela permet d'améliorer les conditions de travail et la rémunération des livreurs, selon une étude réalisée par l'Ifop et publiée ce jeudi 23 juin.



Dans le détail, 80% des 1.011 personnes majeures représentatives de la population françaises interrogées se disent prêtes à payer plus cher leurs commandes pour améliorer les conditions de travail des livreurs et 78% y sont favorables si cela permet d'améliorer leur rémunération, selon l'enquête commandée par la site HelloMyBusiness.com. 93% des sondés, majoritairement convaincus que les livreurs ont un métier ingrat, estiment même que ces professionnels, souvent jeunes et indépendants, devraient voir leur statut aligné sur les conditions de travail des salariés.

Les livreurs sollicités par manque de temps… et paresse

Ce sont les utilisateurs les plus aisés (61%) qui se montrent les moins favorables à l'amélioration des conditions de travail des livreurs, à la différence des catégories dites modestes (84%) et pauvre (86%). En revanche, seules 65% des personnes interrogées envisagent de payer davantage si cela peut permettre au livreur d'utiliser un mode de transport plus respectueux de l'environnement.

Enfin, l'étude précise que les utilisateurs avouent recourir aux services de ces plateformes avant tout par manque de temps (72%), mais également par paresse (71%).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.