Lille : la statue de Faidherbe dégradée

Lille : la statue de Faidherbe dégradée
La veille, un rassemblement avait lieu pour réclamer le retrait de cette statue considérée comme un hommage au colonialisme

, publié le dimanche 21 juin 2020 à 18h00

Au lendemain d'un rassemblement tendu à Lille pour réclamer le retrait d'une statue qui "rend hommage" au colonialisme selon les manifestants, le socle de celle-ci a été tagué dans la nuit de samedi à dimanche.


"Colon assassin". Ces mots ont été inscrits à la peinture rouge sur le socle de la statue de Faidherbe, à Lille, dans la nuit de samedi à dimanche 21 juin. La statue équestre rend hommage au général français, qui s'est illustré comme héros de la guerre de 1870 contre la Prusse, mais aussi comme gouverneur de colonial au Sénégal au XIXe siècle.


La veille, une manifestation qui avait rassemblé entre 200 et 300 personnes demandait le retrait, ou "au moins la contextualisation", de cette "figure du colonialisme français, violent et raciste". Des contre-manifestants d'extrême-droite étaient venu défier ce rassemblement, entraînant des tensions avec une quinzaine de militant identitaires nécessitant l'intervention des forces de l'ordre.

La France "n'effacera aucune trace de son histoire", a prévenu Emmanuel Macron 

Ces dernières semaines, la France, comme d'autres pays européens, est à son tour saisie par le mouvement d'inspiration américaine contre les monuments jugés racistes, liés à l'histoire coloniale française ou à la traite négrière. 

Le président Emmanuel Macron a cependant signifié son refus de tout déboulonnage de statues. La France se montrera "intraitable" face au racisme mais "n'effacera aucune trace ni aucun nom de son histoire", et "ne déboulonnera pas de statue", a-t-il affirmé le 14 juin.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.