Lille : des couples victimes d'agressions homophobes pendant la braderie

Lille : des couples victimes d'agressions homophobes pendant la braderie
Des personnes se baladent à la braderie de Lille, le 1er septembre 2018.

, publié le lundi 03 septembre 2018 à 19h27

Plusieurs personnes ont raconté avoir été victimes d'agressions homophobes en marge de la braderie de Lille, révèle La Voix du Nord.



Au moins trois couples auraient été victimes jets d'eau de javel et de peinture, alors qu'ils se promenaient. Sur Twitter, Aurélie raconte ainsi qu'elle et sa compagne ont été ciblées par des projectiles, sur la peau et leurs affaires.

"J'ai senti une première fois quelque chose de mouillé.

J'ai senti quelques mètres plus loin que c'était de la javel que j'avais sur le bras. Puis cinq minutes après, c'est ma compagne qui avait reçu de la peinture noire", explique-t-elle à France 3 Hauts-de-France.



"Les personnes homosexuelles ne sont toujours pas en capacité de vivre et d'aimer librement"

Même scénario pour un couple d'hommes cette fois-ci. Eux aussi ont envoyé un message à SOS Homophobie dans lequels ils disent s'être fait asperger "d'un liquide qui a décoloré (leurs) vêtements" dans la soirée du dimanche 2 septembre.



"On est typiquement dans le cas d'une agression physique lesbophobe dans l'espace public. C'est leur visibilité qui a donné lieu à cette réaction de rejet. C'est très grave, parce que ça veut dire qu'en France en 2018, les personnes homosexuelles ne sont toujours pas en capacité de vivre et d'aimer librement", dénonce Joël Deumier, président de SOS Homophobie, au micro de France Info.

L'association a indiqué qu'elle se constituerait partie civile dès qu'une enquête sera ouverte.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.